Généraliste : la consultation passe à 25 euros le 1er mai

Résumé : Une pièce de deux euros en plus pour les généralistes dès le 1er mai 2017. La consultation en secteur 1 passe de 23 à 25 euros.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le tarif de la consultation de médecine générale passera de 23 à 25 euros le lundi 1er mai 2017. La consultation des enfants jusqu'à 6 ans passera, elle, à 30 euros. Cette augmentation concerne les généralistes installés en secteur 1, soit 94% d'entre eux. "Cela faisait plus de six ans que le prix de la consultation n'avait pas bougé. En trente ans de carrière, je n'avais jamais vu un blocage tarifaire aussi long", explique sur France Info Claude Leicher, président du principal syndicat de généralistes, MG France.

Relancer les vocations ?

Mais les syndicats estiment qu'elle sera insuffisante pour relancer les vocations. Selon l'Ordre des médecins, la France aura perdu un quart de généralistes entre 2007 et 2025. Jean-Paul Hamon, médecin généraliste depuis plus de 40 ans et président de la Fédération des Médecins de France (plus de 3 000 adhérents), rappelle que la consultation est en moyenne de 40 euros dans les autres pays européens.

D'autres hausses à venir

Cette première mesure tarifaire sera suivie à l'automne par d'autres revalorisations comme l'avis ponctuel de spécialistes (qui passera de 46 à 48 euros, puis à 50 euros en juin 2018) ou l'instauration de consultations complexes à 46 et 60 euros.

© ursule/Fotolia

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 30-04-2017 par Wisigoth :
Bonsoir,
Je trouve cette augmentation amplement justifiée

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr