Réduction d'impôt pour l'emploi d'un salarié à domicile

Résumé : Services pris en compte, montant de la réduction...

Par , le 

Qui peut en bénéficier ?

Vous pouvez bénéficier de cette réduction si vous utilisez les services d'un salarié travaillant à temps complet ou partiel à votre résidence, située en France, principale ou secondaire, ou dans la résidence d'un ascendant remplissant les conditions de l'allocation personnalisée d'autonomie.
Vous devez être fiscalement domicilié(e) en France.

Les services pris en compte sont :

  • garde d'enfants, soutien scolaire à domicile,
  • présence auprès d'une personne âgée ou handicapée, garde malade (à l'exclusion des soins),
  • ménage, cuisine, repassage ( collecte et livraison du linge repassé), petit bricolage ,
  • aide à la mobilité des personnes ayant des difficultés de déplacement,
  • aide informatique et internet,
  • entretien de votre jardin.

Les services des jeunes de nationalité étrangère au pair ne donnent pas droit à la réduction.

Les dépenses prises en compte 

Les dépenses prises en compte sont les sommes que vous versez:

  • soit à un salarié dont vous êtes l'employeur direct,
  • soit à un organisme agréé ou à un organisme à but non lucratif ou conventionné.

Montant de la réduction

Elle est égale à 50 % des dépenses retenues dans la limite annuelle de:

  • 12 000 € par an,
  • ou, en cas d'un enfant à charge (750 € en cas de garde alternée), d'un membre de votre foyer de plus de 65 ans, d'un ascendant de plus de 65 ans, le plafond est majoré de 1 500 € sans pouvoir dépasser 15 000 €. 

Toutefois, ces plafonds sont modifiés

  • pour la première année d'emploi, les dépenses sont retenues dans la limite de 15 000€, majoré de 1 500€ en cas d'un enfant à charge (750 € en cas de garde alternée), d'un membre de votre foyer de plus de 65 ans, d'un ascendant de plus de 65 ans, sans pouvoir dépasser 18 000 €.
  • si vous êtes invalide et que vous avez recourt à une personne pour les actes de la vie quotidienne, si vous avez à charge une personne invalide qui vit chez vous ou un enfant ayant droit au complément d'allocation d'éducation spéciale ( sans aucune majoration possible), les dépenses sont retenues dans la limite de 20 000€ par an.

Pour toute information, adressez-vous au centre des impôts dont dépend votre domicile.

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur le web

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr