Trop de basses : les oreilles du fœtus en danger ?

Résumé : Danger pour les oreilles des fœtus à cause d'un simple casque posé sur l'abdomen lors d'une grossesse ? Les chercheurs lancent une alerte pour éviter des risques à long-terme sur le système auditif qui peut être détruit par un choc sonore.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Le fœtus est-il particulièrement sensible aux sons qui l'entourent et peut-il être affecté durablement par certaines fréquences ou un choc sonore ? Réponse : oui. C'est l'alerte lancée par des experts, membres du comité scientifique de la JNA (Journée nationale de l'audition). Le système auditif du fœtus, comprenant la cochlée, est mature dès la 30e semaine de grossesse. Cela signifie qu'entre le 7e et le 8e mois, il est entièrement constitué. La cochlée contient les cellules sensorielles de l'oreille, appelées cellules ciliées qui jouent le rôle de transmission au cerveau auditif via le nerf auditif (la partie appelée voies centrales). Ces cellules sensorielles sont peu nombreuses à la naissance et se détruisent sous l'effet d'un choc sonore ou de l'usure naturelle. A ce jour, une cellule abîmée est détruite à jamais. Elle ne peut alors plus jouer son rôle de transmission et le cerveau auditif ne reçoit plus d'information à décoder.

Pas de casque sur l'abdomen

Ainsi, dès le 3e trimestre de la grossesse, le fœtus perçoit les sons maternels et, à partir du 8e mois, il est sensible aux variations de la langue maternelle. Tous les sons perçus contribueront à l'adaptation de l'enfant au monde et constitueront une base pour les apprentissages à venir. Les oreilles du fœtus peuvent alors être en danger. Même si les sons de hautes fréquences sont atténués par la paroi de l'abdomen, il perçoit les basses fréquences (les graves) dont il est moins protégé en raison de la propagation des ondes dans un milieu liquide. Il est donc conseillé aux futures mamans de ne pas s'exposer aux basses fréquences : casque sur l'abdomen pour faire entendre la musique à leur bébé, discothèque, autoradio avec système d'amplification embarqué, concerts et festivals.

Prendre en compte la maturation

Ensuite, bien que le système auditif du fœtus soit intégralement constitué à 8 mois de grossesse, ce n'est qu'à partir de 5 ans que l'enfant perçoit les aigus comme un adulte et à 10 ans les basses. Il est donc important de prendre en compte ces étapes de maturation. Or les pratiques de vie des parents - qui ont vécu le développement de systèmes d'amplification puissants et la liberté de l'écoute de musique d'abord par le walkman puis par le MP3 - mettent en danger non seulement les oreilles des enfants dès la vie fœtale mais également leur propre système auditif. Ces pratiques sont profondément ancrées dans la culture des Français comme l'illustre la scène du film culte de La Boum datant des années 80 et dans laquelle Pénélope pose un casque de walkman sur les oreilles de sa petite sœur pour la sécuriser pendant son absence. La santé auditive est donc une affaire d'éducation ; c'est ce que promeut l'association JNA, qui, considérant que « les oreilles sont oubliées », exige une vraie politique de « santé auditive » en France. Ce sera le leitmotiv de sa prochaine Journée nationale le 10 mars 2016.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr