Les dauphins pédiatres de l'aquarium de La Havane

Résumé : Javier Gonzalez, un Cubain de dix ans presque aveugle et muet redécouvre la vie en venant nager chaque semaine avec deux femelles dauphins qui, entre deux spectacles à l'aquarium de La Havane, jouent les pédiatres pour enfants handicapés.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Le charme magique des deux dauphins de l'Aquarium national de Cuba agit sur des dizaines d'enfants qui, comme Javier, nagent, jouent et nourrissent les mammifères marins, sous la direction de leurs deux entraîneurs Yenia Exposito et Adrian Calderon.

Désormais, Xavier marche

Et les battements de nageoires et autres pirouettes de Xinana et Coral montrent que les enfants ne sont pas les seuls à prendre du plaisir à ces échanges. "Javier avait beaucoup de difficultés à marcher quand il est arrivé ici, aujourd'hui, il marche et il fait de l'exercice", explique à l'AFP Amélia Vera, de l'équipe de l'Education environnementale de l'aquarium, situé en bordure de mer dans l'ouest de la capitale cubaine. "Ces thérapies l'ont énormément aidé à progresser, non seulement dans tous les domaines de la motricité, des membres et des extrémités, mais aussi dans l'apprentissage, du langage et des relations humaines", poursuit Amélia Vera. Toutes sortes de handicaps sont soignés à l'aide de cette "delphinothérapie", physiques, mais aussi jusqu'à l'autisme ou les syndromes
de Down. Depuis quatre ans, tous les jeudis, les enfants viennent à l'aquarium pour des séances gratuites de quarante minutes. Le programme, intitulé "Thérapies éducatives environnementales associées à des mammifères marins", fonctionne depuis 1997, selon la directrice adjointe de l'aquarium Maria de los Angeles Serrano.

400 enfants avec des besoins d'éducation spécialisée

Au total, quelque 400 enfants "avec des besoins d'éducation spécialisée" ont participé aux activités qui viennent en complément du programme scolaire dispensé dans les 421 écoles "spéciales" de Cuba. "On travaille beaucoup sur la socialisation, faire en sorte que les enfants s'amusent, qu'ils soient heureux et évidemment sur les exercices psychomoteurs qui les aident à regagner de la force musculaire", explique la directrice adjointe. Mais "la première chose qu'on explique aux familles, c'est qu'il n'y a pas de miracle et que l'aquarium n'est pas un centre de réhabilitation neurologique". Avec les jeux et les exercices, les capacités des enfants sont développées et parviennent à compenser les handicaps irréversibles, comme dans le cas de Javier qui, malgré "de gros progrès", ne parviendra jamais à marcher ou parler comme un enfant normal, prévient son institutrice Dunia Baños.

2 500 animaux marins

Outre ses huit dauphins, l'aquarium met aussi à la disposition du programme éducatif ses 2 500 exemplaires de 300 espèces marines. "Tortues, poissons, phoques participent aussi aux thérapies, tout comme l'eau, le sable et le soleil", assure Amélia Vera. La thérapie commence dans une salle de l'aquarium où Amélia Vera parle des dauphins, leur montre des photos et leur enseigne à les dessiner et les colorier. Ensuite, travaux pratiques dans le grand bassin d'eau de mer. "Ce n'est pas que le dauphin ait un rôle actif comme guérisseur, mais c'est un stimulus pour que l'enfant réalise une activité déterminée", explique Yenia Exposito, qui dispense la thérapie depuis 18 ans.

Du surf avec des dauphins

Et les émotions sont fortes lorsque Javier, monté sur une planche de surf, est entraîné dans le bassin par Xinana et Coral, les deux vedettes des spectacles de dauphins auxquels assistent chaque année de dizaines de milliers de visiteurs. Tous les membres de l'équipe gardent eux aussi des souvenirs spectaculaires de leur travail de thérapie. Yolanda Alfonso se souvient ainsi d'avoir travaillé avec un enfant de 11 ans paraplégique. "Un jour, après quelques années de thérapie, nous l'avons laissé seul sur la plateforme des dauphins, et l'enfant, pour la première fois de sa vie, s'est mis à marcher", se rappelle avec émotion Yolanda, pionnière du programme de thérapie de l'aquarium de La Havane.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches