Aveugle, il parcourt le monde à pied et en auto-stop

Résumé : "Deux hommes, un regard", c'est la rencontre entre 2 voyageurs, dont l'un est aveugle. Un film mais aussi un livre qui affirment que le handicap ne connait aucune frontière. Jean-Pierre Brouillaud bourlingue à travers le monde...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Une souffrance qui frôle la déraison

« On ne voyage bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux, écrivait Saint-Exupéry ». Jean-Pierre Brouillaud en a fait sa devise. Jean-Pierre est aveugle… et grand voyageur. Tout commence, il y a longtemps, par une phrase qu'il entend de la bouche de sa mère. Malencontreusement. « Jean-Pierre est en train de devenir aveugle; jamais il ne rencontrera de femme normale. » Il n'a alors que 15 ans. Le choc est rude. Comme pour répondre à l'angoisse de sa mère, l'adolescent se révolte, quitte l'école et s'en va explorer d'autres frontières. Sexe, drogue, et rock'n'roll, il n'aura de cesse de se prouver que la cécité n'est pas un obstacle aux découvertes et aux rencontres. A 18 ans, il bourlingue jusqu'à Katmandou, poussé par une souffrance qui frôle la déraison.

Sa cécité, une chance !

C'est le début d'un périple qui durera des années, qui se fait le plus souvent à pied et en auto-stop. Asie, Afrique, Amérique latine, tous les continents accompagnent le parcours initiatique de cet homme qui a décidé de repousser chaque jour ses limites et de transformer sa destinée. « J'ai été chercheur d'or au Pérou, j'ai remonté le Nil Blanc au Soudan…, explique l'aventurier ». Aller « voir » ailleurs, toujours plus loin... Jean-Pierre Brouillaud raconte sa vie sur son blog, L'illusion du handicap (en lien ci-dessous), et dans un livre, Allez voir ailleurs, dans les pas d'un voyageur aveugle, paru en 2016 (éditions Seuil points aventures, 224 pages). Il nous invite ainsi à voir le monde à sa façon. « Je désire témoigner qu'avec un handicap on peut vivre sa vie pleinement, explique-t-il. Je désire surtout donner envie aux autres, handicapés ou pas, d'avoir envie d'être en vie – « envie » ou « en vie », en un mot ou deux –, pour qu'ils réalisent leurs rêves et cherchent à vivre leur propre vie. Dans un monde de dépression, il est important de trouver son individualité pour respirer avec ses propres désirs. » Jean-Pierre va même jusqu'à considérer sa cécité comme une chance car elle le « met en relation permanente avec l'autre ».

Deux hommes, un regard : le film d'une rencontre

En janvier 2015, au Maroc, il fait la route avec Lilian Vezin, lui aussi grand voyageur, écrivain, qui troque cette fois-ci la plume pour la caméra afin de réaliser un documentaire, Deux hommes, un regard. Ce film de 52 minutes raconte leur errance passionnante entre l'Atlas marocain et Essaouira, un univers où se déploie un vaste champ de sensations auditives et olfactives. Il livre de forts moments de complicité au cœur de paysages sublimes. Son message ? Il n'y a pas de handicap, il n'y a que des différences. « Cela fait près de quinze ans que je parcours régulièrement les routes du monde avec mon sac à dos, mon appareil photo et ma caméra, explique Lilian. C'est avant tout l'Humain que je mets à l'honneur dans mon travail. Chercher ses rêves où on les a imaginés, vivre ses passions et les partager, toujours plus loin, telle est ma démarche. »

Deux hommes, un regard est disponible en streaming sur Dailymotion (4.99 euros pour 48h) ou en DVD sur le site des éditions Vent du large (liens ci-dessous).

© Deux hommes, un regard

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 05-04-2016 par titi37 :
Un beau défi et une grande aventure humaine en perspective pour vous Jean-Pierre.
Je vous souhaite bonne chance et bon courage dans votre démarche

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr