Public sénat : handicap mental, un monde à part ?

Résumé : Public sénat consacre un duo docu-débat aux personnes avec un handicap mental, auquel est conviée la rédaction de handicap.fr. Quelle autonomie, une vie possible en milieu ordinaire ? À voir en replay.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

20% des personnes handicapées présentent un handicap mental. Souvent stigmatisées et mises à l'écart des structures traditionnelles, elles aspirent à être simplement considérées comme les autres. Mais comment permettre une société vraiment inclusive ? Faut-il démocratiser l'accès au milieu ordinaire ou au contraire développer l'ouverture du milieu spécialisé ? L'émission Un monde en docs de Public Sénat tente de répondre à ces questions à l'occasion d'un débat précédé de la projection du documentaire Les résidents de la République.

Docu, voter comme les autres

Ce film montre un laboratoire, une fabrique de citoyenneté ; il retrace les péripéties d'une campagne électorale presque comme les autres. C'est celle de « résidents de la République », c'est-à-dire de personnes en situation de handicap intellectuel accueillies dans des établissements spécialisés, qui s'apprêtent à élire leurs représentants. Au fil des différentes phases des élections, ils nous étonnent, tant nos représentations sociales les ont longtemps reléguées, comme des étrangers, derrière les frontières d'un autre monde, en marge du commun. Avec un profond désir d'agir pour changer leur vie, ils rafraîchissent notre regard sur des valeurs que l'on a peut-être perdues ou oubliées, d'altérité, de tolérance, de solidarité et de croyances très fortes en la démocratie. Et si, un jour, ces personnes pouvaient s'asseoir à la table commune de la cité parce qu'elles sont « citoyens avant tout » ?

Éléonore, porte-parole de l'autonomie

Éléonore Laloux, une jeune femme trisomique de 32 ans, prend ensuite la parole. Cette porte-parole du collectif « Les amis d'Éléonore », que l'on a l'habitude de voir dans les medias et à la tribune des plus grandes instances, auteure de Triso et alors ?, vit depuis quelques années en autonomie dans son appartement d'Arras et travaille depuis 14 ans dans un hôpital (article en lien ci-dessous). Éléonore et sa famille ont franchi tous les obstacles, bravé tous les interdits pour que la jeune femme puisse faire sa vie et s'épanouir en « milieu ordinaire. » Un mot que celle que le système aurait voulu « placer » ne cesse de marteler. Faisant écho au documentaire, elle revendique d'être « comme les autres » et assure voter depuis qu'elle est en âge de le faire.

Un débat, 4 intervenants

Le débat qui suit, animé par Nora Hamadi, réunit quatre intervenants : Luc Gateau, président de l'Unapei (Union des associations de personnes handicapées mentales), Isabelle Drouard, directrice d'un Esat de Beauvais, Jean-François Chossy, ancien député, initiateur de la loi de 1996 sur l'autisme, rapporteur de la loi handicap de 2005 et Emmanuelle Dal'Secco, rédactrice en chef du media en ligne handicap.fr.

Ce débat, diffusé le 2 décembre 2017, est à découvrir en replay sur le site de la chaîne (en lien ci-dessous), ainsi que le docu. L'ensemble du programme (docu + débat) sera rediffusé à l'antenne sur Public sénat le 10 décembre 2017 à 20h.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 09-12-2017 par Royer Sylvie :
Eleonore est un bel exemple de vie, ayant une fille atteinte de Trisomie 21 également et vivant dans une petite ville, Il faut faire énormément de démarches pour la garder à l'école normale malgré des professeurs compétents et à l'écoute.
C'est pour cela qu'il faut soutenir aussi les parents.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr