JO-2016/Dopage: les Russes font appel de leur suspension

Résumé : Le Comité paralympique russe, suspendu par le Comité international paralympique (IPC) à la suite d'un scandale de dopage d'Etat en Russie, a annoncé le 15 août 2016 avoir fait appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) et attendre une décision

Par , le 

Réagissez à cet article !

Selon un communiqué du Comité paralympique russe, son premier vice-président Pavel Rojkov a déposé le 15 août 2016 un appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) et l'audience est prévue le 21 août. "La décision sur la participation de la Russie aux Jeux paralympiques sera prise au plus tard le 22 août à minuit", précise le communiqué. L'IPC avait annoncé le 7 août avoir suspendu le Comité paralympique russe à la suite du scandale de dopage d'Etat mis au jour par la commission McLaren, le privant ainsi des prochains Jeux paralympiques de Rio du 7 au 18 septembre 2016 (article en lien ci-dessous). "Notre décision a été basée sur le fait de savoir si la Russie pouvait respecter ses obligations vis-à-vis du Code mondial antidopage. Et la Russie ne remplit pas les critères", avait alors expliqué le président de l'IPC, Philip Craven.

Punir les coupables et acquitter les innocents

Suite à cette suspension, dénoncée par le ministre russe des Sports VItali Moutko comme "inhumaine" et "dépassant l'entendement", le Comité paralympique russe s'était dit confiant dans une victoire juridique lui permettant de participer aux Jeux paralympiques. "Nous allons défendre notre point de vue selon lequel il faut punir les coupables et acquitter les innocents (...) Je suis certain que nous pourrons faire valoir notre bon droit", avait alors déclaré le président du Comité paralympique russe, Vladimir Loukine.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches