Isère : il tue sa femme et son fils handicapé et se suicide

Résumé : Un homme de 48 ans, sa femme de 51 ans et leur fils handicapé de 22 ans ont été retrouvés morts par arme à feu à Veurey-Voroize (Isère) dans la nuit du 12 octobre 2015, a indiqué la gendarmerie qui privilégie la thèse du drame familial.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Un homme de 48 ans, sa femme de 51 ans et leur fils handicapé de 22 ans ont été retrouvés morts par arme à feu à Veurey-Voroize (Isère) dans la nuit de dimanche à lundi 12 octobre 2015, a indiqué la gendarmerie qui privilégie la thèse du drame familial.

« L'homme aurait tué son fils et sa femme avant de se suicider », a indiqué la même source, confirmant une information de France Bleu Isère. Les deux filles du couple, âgées de 12 et 17 ans, qui étaient présentes au domicile familial, ont donné l'alerte. Le drame est survenu entre 02H00 et 03H00 du matin, dans cette petite commune située à une quinzaine de kilomètres au nord de Grenoble, sur la route de Lyon.

On ne sait pas si l'homme a laissé un mot expliquant son geste. « Les constatations sont encore en cours », a précisé la gendarmerie. D'après le voisinage, le couple était en instance de divorce. Le fils de 22 ans, handicapé physique, était en fauteuil roulant, atteint d'une maladie « qui a touché ses membres » et qui avait été diagnostiquée durant l'enfance. Les deux filles du couple, indemnes, ont été prises en charge par leur famille avant la mise en place d'un soutien psychologique.

© adrenalinapura/Fotoli

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr