Maison d'accueil spécialisée

Résumé : Formes d'accueil, prise en charge des frais, montant de l'allocation...

Par , le 

[B2]Vous pouvez y être admis si: [E2]
- vous êtes handicapé de plus de 16 ans, incapable d'assurer seul les actes essentiels de la vie courante: s'habiller, se laver...
- votre état nécessite une surveillance médicale et des soins constants,
- vous avez obtenu un avis favorable de la COTOREP (Commission d'orientation et de reclassement professionnel).

[B2]Formes d'accueil et d'hébergement:[E2]
- internat,
- accueil de jour et accueil temporaire dans certaines limites.
La COTOREP décide de la forme d'accueil la mieux adaptée et réexamine régulièrement votre situation.
La maison d'accueil doit compter au moins un médecin, une infirmière diplômée d'Etat et doit faire appel à des spécialistes.

[B2]Prise en charge des frais [E2]
Les frais de soins et d'hébergement sont pris totalement en charge par la sécurité sociale.
L'allocation aux adultes handicapés (AAH) est réduite dès votre admission, vous ne percevez plus que 12 % de son montant mensuel (soit 69,35 euros depuis le 1er janvier 2003).
Ce pourcentage est majoré en fonction de votre situation familiale.

[B2]Montant de l'allocation[E2]
Après 45 jours passés dans la maison d'accueil spécialisée le montant de l'allocation aux adultes handicapés est réduit.
Vous conservez, après paiement du forfait hospitalier les 12 % du montant mensuel de l'allocation.


[BB]Pour toute information sur les maisons d'accueil ou demande d'admission ou demande d'admission[EB], adressez-vous à la COTOREP (Commission technique d'orientation et de reclassement professionnel).

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

Haut