AAH: le gouvernement envisage une enveloppe de 150 millions d'euros

Résumé : Le gouvernement envisage une enveloppe budgétaire de 150 millions d'euros pour compléter les revenus des personnes handicapées qui ne peuvent pas travailler et touchent l'Allocation adulte handicapé (AAH, d'un montant maximum de 587,74 euro par mois)

Par , le 

PARIS, 19 nov 2004 (AFP) - Le gouvernement envisage une enveloppe budgétaire de 150 millions d'euros pour compléter les revenus de quelque 160.000 personnes handicapées qui ne peuvent pas travailler et touchent l'Allocation adulte handicapé (AAH, d'un montant maximum de 587,74 euros par mois).
"Il faut créer un mécanisme de compensation pour compléter les ressources des personnes handicapées qui ne peuvent pas travailler, et qui sont à l'AAH.
C'est dans le cadre de la seconde lecture du projet de loi que nous porterons cette dernière touche", a indiqué à la presse la secrétaire d'Etat Marie-Anne Montchamp.
Le projet de loi "pour l'égalité des droits et des chances" des personnes handicapées doit passer en seconde lecture à l'Assemblée nationale en décembre ou janvier.
De leur côté, les associations demandaient l'alignement de l'AAH sur le Smic (1.154,18 euros bruts mensuels), ce à quoi la secrétaire d'Etat
s'oppose.
Au 31 décembre 2003, le nombre de bénéficiaires de l'AAH était de 770.000, pour un coût global de 4,5 milliards d'euros annuels.
Les salariés handicapés peuvent cumuler les revenus de leur travail avec l'AAH.
Le nombre d'allocataires de l'AAH n'a cessé de croître depuis plus de quinze ans, à un rythme moyen de 2,8% par an.
st/mle/ds

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches