Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Claude Simonnot: Paroles, paroles, depuis quelques temps, de curieuses manies se développent chez nos chers dirigeants...

Résumé : Claude Simonnot, co-fondateur d'Handicap International s'élève contre les curieuses manies qui, à son sens, se développent chez nos dirigeants, politiciens, responsables, grands commis de l'état de récupérer les discours et de se les approprier.

Par , le 

Depuis quelques temps, de curieuses manies se développent chez nos chers dirigeants, politiciens, responsables, grands commis de l'état. Il s'agit de fait, bien plus de manœuvres habiles que de manies passagères. L'enjeu consiste pour ces grands hommes à récupérer les discours et les positionnements les plus militants, pour se les approprier. Nous voyons ainsi nos chers dirigeants être, dans le discours tout au moins, à la tête de tous les combats. Ils lavent plus blanc que blanc, ont des postures irréprochables. Ainsi, ils s'autoproclament pourfendeurs du vice et se débarrassent du même coup de tous ces empêcheurs de diriger entre soi.
Car, tous ces militants, associations groupes de parents, journalistes et faiseurs d'opinion, une fois privés de discours, puisque confiscation du discours il y a, se retrouvent tout nus. Comment s'opposer à quelqu'un qui affirme être d'accord avec vous. Il s'agit donc d'une vaste opération de stérilisation du militantisme.
Alors si dans les actes les décisions ne correspondent que de façon très lointaine aux discours, cela est de bien peu d'importance.

C'est ainsi qu'à les entendre, tous les politiciens sont aujourd'hui des écologistes convaincus, tous les élus sont les rois de l'intégration des personnes handicapées à tous les niveaux, tous se préoccupent du respect des droits essentiels de chacun d'entre nous.
Et pendant ce temps là, d'un côté, les supers tankers pourris continuent de mazouter nos parcs à huîtres, et de l'autre, l'isolement des parents d'enfants handicapés reste dramatique. L'intégration des enfants handicapés dans le système scolaire demeure un parcours du combattant et un déni patent du droit.

2003 année européenne des personnes handicapées ne faillit pas à la règle. Beaucoup de bruit et puis quoi! Huit colloques régionaux en France, dont un pour l'ouverture de l'année, un pour la fermeture, un autre pour l'arrivée d'un camion expo, un autre pour son départ, enfin un autre à l'occasion du salon Handica, évènement programmé en dehors de cette célébration européenne.
Tragique aussi la réunion à la Banque Mondiale à Washington pour l'intégration des personnes handicapées dans les processus de développement et dans les plans de lutte contre la grande pauvreté.
Beaux discours, position théorique inattaquable du directeur de la banque, du sénateur Kennedy, mais au bout du compte, une banque reste une banque (dixit) et si le volontarisme est bruyant, les budgets de mise en œuvre sont cachectiques.

Alors messieurs nos dirigeants, passe encore que vous ne fassiez rien ou bien peu, en particulier pour l'égalité des chances dans les domaines du handicap, mais au moins, s'il vous plait, laissez moi faire le vœux que vous ayez dans le futur la décence de ne pas nous voler nos discours.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches