Jean-luc Simon: Les personnes handicapées doivent participer à la construction de la société

Résumé : Promouvoir la participation des personnes handicapées à l'élaboration des politiques qui les concernent : Le défi de l'Année Européenne des Personnes Handicapées -AEPH-.

Par , le 

Les personnes handicapées sont plus que de simples bénéficiaires, des ayant droits ou des usagers, elles ont aussi des ressources et des compétences à offrir. L'objectif du comité français de l'AEPH est donc de favoriser la participation des personnes handicapées, et de lutter contre les discriminations dont elles sont victimes et qui empêchent ou limitent cette participation.

L'enjeu de l'AEPH est la mise en place de pratiques transversales pour prendre en compte les besoins des personnes handicapées dans tous les aspects de la vie.

Nous, personnes handicapées, sommes des partenaires valables.

[BB]Au-delà de sa valeur symbolique, quels sont les objectifs de l'AEPH?[EB]

Jean-Luc Simon : Le slogan principal de l'Année européenne des personnes handicapées, figure à l'article 8 de la déclaration de Madrid, adoptée en mars 2002 au cours de la Conférence Européenne organisée par la Présidence Espagnole de l'Union Européenne (1) : « Rien pour les personnes handicapées sans les personnes handicapées ». Il s'agit de nous investir dans la gestion de nos besoins. C'est l'objectif politique de l'Année 2003. Rien ne doit se faire pour les personnes handicapées sans qu'elles y soient étroitement associées, de la conception à la réalisation. Pour nous, c'est l'ambition majeure : promouvoir la participation des personnes handicapées à l'élaboration des politiques les concernant.

Ce message, en appelle un autre : les personnes handicapées ne sont pas uniquement des bénéficiaires, des ayant-droits ou des usagers, elles ont aussi des ressources et des compétences à offrir. Il convient de mettre en œuvre leur génie en se posant la question de savoir comment elles peuvent contribuer à la construction générale de la société européenne et française.

[BB]Vous insistez beaucoup sur la nécessité de changer le regard sur les personnes handicapées ?[EB]

J.-L.S. : Changer le regard porté sur les personnes handicapées est l'objectif culturel de l'AEPH. Il s'agit là de s'attaquer aux représentations ancestrales des personnes handicapées dans la société. Au début de l'humanité, les personnes handicapées étaient éliminées, puis, on les a parquées, écartées, notamment dans la Cour des miracles au Moyen Âge. Ensuite, elles ont été prises en charge par charité à partir du milieu du 17ème Siècle et, enfin, à partir du milieu du vingtième siècle, on les a reconnues comme des personnes ayant des droits, mais toujours en termes de protection. Aujourd'hui, les personnes handicapées demandent le simple statut de citoyen, l'accès aux droits généraux. Malheureusement, elles subissent encore tellement de discriminations qu'elles n'ont pas accès à ces droits. Un autre grand objectif de l'année européenne, c'est donc la non-discrimination. Comment protéger les personnes handicapées des discriminations dont elles sont victimes dans la société ?

Cette année européenne marque l'aboutissement d'un long processus, entamé en 1981, par l'adoption de la première année internationale des personnes handicapées par l'ONU. Un certain nombre d'étapes ont jalonné ce parcours, dont l'adoption, en 1993, des règles pour l'égalisation des chances pour les personnes handicapées. Entre-temps, plusieurs « Décennies des personnes handicapées » ont été décrétées. Les Nations Unies ont toujours poursuivi le même objectif : convaincre un maximum de pays d'œuvrer davantage en faveur des personnes handicapées, pauvres parmi les pauvres. Une autre étape importante, qui a constitué le véritable point de départ de l'Année européenne 2003, a été l'introduction dans le Traité d'Amsterdam, en 2000, de l'article 13 qui interdit toute discrimination, notamment du fait du handicap. L'Année européenne a été conçue pour mettre en œuvre au niveau des Etats membres ce qui a été adopté au niveau de l'Union européenne.

Pour lire la suite de l'article, cliquez sur le lien:
http://www.handica.com/acces_themes/edito_form.php?cat=

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches