Même les personnes handicapées vieillissent !

Résumé : Frédéric Morestin : Les médias n'arrêtent pas d'en parler, nous vivons de plus en plus vieux. Chaque année l'espérance de vie s'accroît....

Par , le 

Le défi de demain, c'est d'accompagner au mieux une vague démographique vieillissante sans précédent et ceci n'est pas sans effet sur notre société reconstruite sur l'idée prometteuse d'un « Baby Boom ».

La population des personnes handicapées n'est pas exempte de ce phénomène. Les progrès de la médecine leur permettent comme pour l'ensemble de la population de bénéficier d'une augmentation importante de leur espérance de vie. Dès lors, ce progrès n'est pas s'en reposer d'importants problèmes, en terme d'accompagnement de la personne handicapée mais aussi en ce qui concerne les aidants familiaux.

Par exemple que proposer à nos travailleurs handicapés qui arrivent à la retraite? Quelle vie après le CAT ? Autant de questions difficiles pour lesquelles nous n'avons pas toutes les réponses mais qui nous interrogent sur le devenir de la personne handicapée après un long passage en structure d'insertion par le travail. Cela pourrait paraître simple mais même pour les travailleurs handicapés la retraite se prépare… Peut être encore plus que pour la population générale, ce moment n'est pas évident à aborder du fait des nombreuses difficultés d'adaptations aux changements que peuvent présenter les personnes handicapées. Finit le temps où le travail venait rythmer la vie, où l'équipe d'éducative mobilisait les capacités de travail… Voici qu'il va falloir faire avec un temps qui se libère pour autre chose, mais quoi ?

Avec l'arrivée de la retraite, c'est la question de l'encadrement et de l'accompagnement qui est une nouvelle fois mise en avant, mais aussi des capacités des personnes handicapées à investir ce moment de la vie. Accompagner ce moment c'est peut être ne pas déposséder la personne de ce moments de la vie et prendre des décisions sans avoir fait un travail au préalable avec elle. C'est prendre le temps de l'interroger sur comment elle imagine cette retraite, en dehors de la structure ? C'est exploré, comment elle se représente cette étape ? A-t-elle des idées ou des envies ? Comment perçoit-elle sont vieillissement ? Vous le voyez les questions et les pistes de réflexions ne manquent pas, il s'agit là d'un chantier important et urgent…

Aborder,le vieillissement de la personne handicapée, c'est aussi une nouvelle interrogation de la famille pour le devenir de son proche. Jusqu'à ce moment, des solutions intermédiaires avaient permis pour bon nombre de personnes de trouver un devenir adapté à leur proche en situation de handicap. D'un coup le vieillissement vient brutalement questionner les familles dans leur choix. Les nouvelles incapacités liées à l'avancer dans l'âge reposent la question de l'accompagnement, en fonction des difficultés et des incapacités, le choix d'une structure plus adaptée aux besoins du proche se pose. Il faut aussi ré-intérroger les capacités d'accompagnement des aidant familiaux .
Ce sujet n'est pas simple à aborder pour les familles, tant parfois la notion de culpabilité peut faire obstacle… tant il n'est pas toujours facile pour une famille d'accepter ses limites et de s'en remettre à une équipe pour prendre soin de son proche.

Le cas des travailleurs handicapés n'est qu'un exemple parmi d'autre, il nous laisse imaginer le fantastique chantier qui se trouve devant nous lorsqu'on parle de vieillissement au sens large de la personne handicapée. Il va nous falloir être attentif à l'accompagnement de la personne et aussi des familles. Etre disponible pour les écouter, les informer, les soutenir et surtout les accompagner. Pour que le moment venu de la retraite de leur proche en situation de handicap ne se transforme en un calvaire.

C'est vers notre capacité à anticiper ces futures situations que nous devons nous tourner, en interrogeant les moyens mais aussi les projets voir les innovations que nous allons devoir mettre en place pour vivre ensemble ce changement important.

Frédéric MORESTIN
Coordinateur du Département de Recherche et de Formation Continue
Association pour le Développement, l'Enseignement et le Recherche en Ergothérapie

Haut