Intégration, quand tu nous tiens.

Résumé : C.Simonnot: Lorsque le train a été inventé, les accidents de train ont également été inventés. Quand aujourd'hui, la tendance générale est à l'intégration à tout prix, se crée les conditions des accidents et des ratés de l'intégration.

Par , le 


Il faut bien entendu se réjouir du grand mouvement actuel et universel qui, enfin, prend en compte cette formidable idée du «vivre ensemble».
L'un des signes en est la Convention Internationale reconnaissant le droit des personnes handicapées, préparée par les Nations Unies en un temps record, et fait nouveau avec la participation d'un grand nombre d'associations. Les récentes dispositions législatives française marquent également ce grand courant, qui, je l'espère permettra rapidement ce maillage des différences.

Mais il convient cependant de ne pas se précipiter et de se méfier de postures qui pourraient devenir de l'idéologie. Car à répéter trop souvent la même bonne idée, cela devient de l'idéologie.

Et déja l'on peut constater des intégrations échecs, en particulier dans le cas d'intégrations scolaire mal préparées et mal accompagnées. Surtout lorsque les processus de veille active qui anticipent sur les difficultés que pourra rencontrer l'enfant, ne sont pas mis en place . Alors le risque est pris, après l'euphorie, d'un réveil extrêmement douloureux et destructeur.

L'intégration est un formidable moyen qu'il faut mettre à toutes les sauces, avec opiniâtreté et exigence, mais pas à n'importe quel prix et surtout, cela ne saurait être un dogme.

Haut