Nestlé recrute sur Hello Handicap

Vivre !

Résumé : Un 31 décembre 1964, un gamin bien portant naissait dans une famille d'aventurier. Le chalet familial sur les hauteurs de Menton n'a ni l'eau, ni l'électricité et pourtant c'est le bonheur.

Par , le 


A 11 ans, mes parents m'embarquent dans ma première grande aventure sous marine puisque c'est leur manière de vivre.
Jusqu'à ma majorité, je pars d'expédition en expédition aux quatre coins du monde. Des Galápagos à la Chine, en passant par la mer Rouge encore vierge à l'époque...

L'école ne me voit guerre mais peu importe, je découvre le monde, le vrai, celui des gens, de la différence.
A 18 ans, je devance l'appel dans la marine. Je me retrouve sur le pont d'envol du Porte- Avion Foch. Le Liban comme souvenir et le 9 juin 1983, un Crusader de 16 tonnes à l'appontage me roule dessus !
Verdict:amputation tibiale de la jambe droite, 10 jours pour être rapatrié en France, 11 ans pour obtenir ma pension de guerre définitive !
Mais entre temps, de désespoir en revanche, je décide de passer mon monitorat de plongé !
Mais on n'a jamais vu d'amputé enseigner...
Je fonce, je dérange, je bouscule et sors major de promotion devant plus de 100 valides.
Je pars faire un grand voyage de quatre ans en Méditerranée ; je rencontre, j'apprends les langues, les cultures et les différences.
De retour en France, je décide d'ouvrir une école de plongée en Corse, terre de mes ancêtres.
La aussi je fais quelque chose de différent, une micro école où je ne reçois que deux ou trois personnes. Au fil du temps, je tourne un peu en rond. Avec des " potes " connus et moins connus,on crée l'association "Bout de vie" avec pour objectif d'organiser " gratos " des stages de plongées pour des amputés et leur donner la clef qui permet de comprendre que le handicap est une invention de l'homme. Il suffit de savoir s'adapter !
De fil en aiguille, l'association reçoit des prix. Je refuse de m'affilier à toute " mafia du handicap " alors je dérange, mais peu importe, on avance. Je crie haut et fort que notre différence, s'il y en a une, est une force et que ce n'est pas en créant des ghettos que l'on peut grandir.

Entre plus de 5 000 plongées sur la planète aussi bien au tropique que sous glace, je gravis le Kilimanjaro, traverse l'atlantique à la rame, rejoins le pôle nord par mes propres moyens, joue comme gardien de but dans l'équipe du prince Albert II de Monaco avec Deschamps, Schumacher...

Dans quelques jours, je pars traverser la totalité du Groenland à pied et en décembre, mon bouquin sortira : l'aventure à cloche pied préfacé par Bixente Lizarazu.

Je ne suis pas un révolté ni un empêcheur de tourner en rond, juste un homme heureux d'être libre.

Etre libre c'est choisir ses contraintes ! ! !

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

Haut