Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

FIPHFP : Travailler dans la fonction publique

Résumé : Le Fond pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) vise à favoriser l'insertion professionnelle des personnes handicapées au sein des fonctions publiques...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Créé à compter du 1er janvier 2006, le Fond pour l'Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique (FIPHFP) vise à favoriser l'insertion professionnelle des personnes handicapées au sein des fonctions publiques d'Etat, territoriale et hospitalière.
Ce fonds est constitué en Etablissement Public, dont la gestion administrative est confiée à la Caisse des Dépôts. Il collecte des contributions auprès des employeurs publics qui ne satisfont pas à l'obligation d'emploi de 6% de travailleurs handicapés et assimilés, et finance en contrepartie des aides en faveur de l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique.
Délégué ministériel des ministères économique et financier où j'ai crée en 1991 la cellule de recrutement et d'insertion des personnes handicapées (CRIPH), j'ai été élu président de FIPHFP le 7 novembre 2007 avec pour ambition d'impulser une politique volontariste de recrutement et d'insertion ; l'objectif étant non seulement de parvenir au quota légal de 6% de personnes handicapées dans les administrations mais aussi d'offrir à ces mêmes personnes des conditions optimales de travail, de déroulement de carrière ou de maintien dans l'emploi.

Pour ce faire la signature de convention avec les principaux employeurs publics sera naturellement privilégiée, de même que nous avons déjà commencé à rechercher des accords avec de partenaires ayant des objectifs communs, AGEFIPH, CNFPT, CAP EMPLOI etc.

De manière générale trois axes sont prioritaires :

- Le recrutement bien sûr avec, dans un contexte difficile de resserrement global des effectifs, la volonté de recruter au minimum à hauteur de 6% voire plus, dans le respect notamment des directives gouvernementales de l'automne 2007.

- La mise à disposition des prestations et moyens compensatoires utiles qu'il s'agisse d'aides techniques ou humaines sans perdre de vue que l'accessibilité doit toujours être considérée dans son acception la plus globale. Un site par exemple n'est pas un peu accessible, il l'est en totalité ou pas.

- La formation et la sensibilisation des responsables des ressources humaines étant souligné que le recrutement et l'insertion des personnes handicapées relèvent bien de ce secteur et non comme on l'imagine trop souvent du domaine médico-social.


Employer des personnes handicapées, c'est d'abord et avant tout employer des personnes, évidence peut être mais qu'il convient souvent de rappeler.
 
Actions de sensibilisation par ailleurs d'autant plus essentielles que le contexte économique ne favorise pas le recrutement de personnes handicapées souvent soupçonnées d'être de moindre rendement.
Dans une société où la productivité est une nécessité, les chefs de service sont en effet rarement motivés pour embaucher des collaborateurs handicapés...

Enfin au rang des priorités je n'omettrai pas de souligner l'importance qu'il convient d'accorder à la création de véritables réseaux de correspondants handicap locaux formés, acteurs de terrain, présence concrète de proximité à même de répercuter les directives ou de faire remonter les besoins.
Un tel réseau existe déjà, en totalité ou pour partie, dans certains ministère (finances, intérieur, justice par exemple)
Nous allons œuvrer pour le généraliser aussi rapidement que possible et bien évidemment dans les trois fonctions publiques.

Je soulignerai enfin que le secteur public ne part pas de zéro en matière de handicap et d'insertion.
Un savoir faire existe et il est reconnu de longue date, les moyens mis à la disposition du fonds devrait permettre de le généraliser.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 27-02-2008 par DUBUISSON Françoise :
je suis présidente d'une association qui vient en aide aux personnes handicapées (déplacement + ateliers).
J'ai un fils handicapé (accident de la route)qui a postulé dans plusieurs services de la fonction publique et TOUJOURS il a eu un refus (pas de place !!)
Alors soyons réaliste !!! pas de place pour les handicapés dans la fonction publique à moins d'être pistonné !!
sincères salutations d'une maman écoeurée par le systéme actuel

Le 28-02-2008 par Pierre-Louis E. :
C'est bien vrai, mon fils n'a pu avoir qu'un emploi-jeune(fini). Bon courage à vous. Pour moi je suis vacataire au Rectorat depuis 14ans 11h/semaine et on ne veut pas me garder 1an de plus pour arriver à une retraite < à 300euros nets(60%de pénalités du au 1/2temps handicap).Voilà la réalité des choses. Je vais devoir attendre 6,5ans sans rien avoir droit (ni assedic ni AAH)

Le 28-02-2008 par marco :
vingt cinq ans que je travaille au ministère de l'agriculture comme enseignant technique et il aura fallu un accident de service pour que l'on prenne conscience de mon handicapo, malgré les doléances exprimées depuis des années .
Aujourd'hui mon poste n'est que partiellement aménagés et j'ai du réduire mon activité pour ne pas être mis en invalidité avec double perte économique ( diminution du salaire + surcotisation retraite ).bravo la fonction public !!!!!!

Le 28-02-2008 par cecile :
je suis ecoeure du monde de l'emploi
je suis reconnue travailleur handicape je travail dans une usine avac un neuro stimulateur pour ma jambe je n'ai aucune place amenagee je travail comme tout le monde purtant j'ai ete voir la medecine du travail mais il n'y a sois disant pas de place donc je galere tout les jours je trouve vraiment que les entreprises exagerent nous sommes vraiment a leur merci!!!!
bon courage a tous

Le 28-02-2008 par COTO :
bonjour, vous parlez toujours d'emploi (recrutement) de personnes handicapées, mais il y a aussi celles qui sont en situation d'emploi et qui auraient besoin de l'aménagement, l'adaptation de leur poste de travail, à qui s'adresser?

Le 28-02-2008 par vatinette :
je suis enseignante dans la fonction publique. Je suis handi à 80% et obligée de bosser à 100% . On ne me confie pas de classes à responsabilité... sans oser me dire pourquoi alors que j'ai les même diplômes que mes collègues. Conclusion : j'ai beaucoup plus de classes donc plus d'élèves que mes collègues... sans heure sup. C'est ça la solidarité!

Le 29-02-2008 par Nanou :
Bonsoir !

Moi aussi je postule tous les années dans la fonction public pour au départ un poste contractuel au bout d'un an vous êtes titularisés et depuis + de 5 ans réponse négative même pas sélectionner pour un entretien alors que la moitié de ma vie j'ai travaillé en tant que contractuel en cdd précaire comme bouche trou auprès de la fonction public sur quelle critère se base t-il pour recruter ?

Le 01-03-2008 par Niko :
Stop à l'hypocrisie. le FIPHFP a déjà explosé en plein vol en 2006-07, provocant une vague de départs et un gel des contributions. TH, diplômé et expérimenté je pensais entrer dans le cadre. Ah, elle est belle la lutte contre les discriminations. Mais c'est cela l'Etat, faites ce que je dis et surtout ne dites pas ce que je fais.

"la franchise ne consiste pas à dire ce qu'on pense mais à penser ce qu'on dit" Coluche

Le 09-03-2008 par LE CHEMIN :
Personnels de l'education nationale handicapés ou malades, nous avons fondé en 2006 un collectif, le CHMEN, dit "LE CHEMIN", qui informe et défend les droits des travailleurs de ce ministère. Il y a en effet un retard énorme dans l'éducation nationale. En plus des postulants à l'entréee, il y a aussi ceux qui deviennent H ou M en cours de carrière. Jusqu'à très récemment, la réponse de l'administration était le refus d'entrer ou la direction vers la sortie, via congés de maladie et retraite anticipée. Nous sentons un frémissement, une prise de conscience, que nous devons absolument encourager, réclammer, accompagner... avec l'aide et le soutien du FIPHFP. Tous ceux qui seraient intéressés par nos actions peuvent nous rejoindre: ils sont les bienvenus et l'union et la mise en commun ne peuvent qu'aider les travailleurs de ce ministère.
MC MICHEL, Présidente du CHEMIN, lechemin.chmen@gmail.com , http://handipublic.over-blog.com

Le 23-05-2008 par laure b :
c'est de la poudre aux yeux ce discours. Je suis handicapée moteur depuis ma naissance. j'ai un BTS de comptabilité gestion des organisations depuis juillet 2007. j'ai réalisé 155 démarches depuis l'obtention de mon diplome. et toujours les mêmes reponses pas de place. Je suis également suivie par le CAP Emploi à Marcq-en-baroeul. Mais bon ça ou rien c'est pareil. les entretiens et pistes que j'ai obtenu c'est grâce à ma détermination rien d'autre. Quand va t'on ouvrir les yeux.

Le 11-06-2008 par handijustice :
Les modalités d'accès à la fonction publique sont de plus en plus ouvertes et le développement des réseaux de correspondants handicap dans les ministères devraienr permettre un accroissement des postes à pour voir dans les 2 à 3 ans à venir.

Le 25-06-2008 par peyro :
je pense que l'on prefere donne des allocations aux handicapes plutot de les integres malgre la loi sur l'handicapet quand vous faites des demandes d'embauches on ne vous repond meme pas on fait de grands discours c'est de la poudre aux yeux les citoyens sont des veaux chacun pour soi si vous avez des relations ça marche les pistons c'est toujour d'actualite

Le 15-06-2009 par nadine Le Port :
J'étais présente au Colloque du Salon Handica de Lyon, ce vendredi 12juin : L'education Nationale a du chemin à faire ! Enseignante , ayant une RQTH depuis 2005 , je me bats chaque année avec l'IA du 06 dont je dépends pour le maintien de mon aménagement de poste.... Je souhaiterai être informée du contenu de la convention signée dernièrement entre la Fiphfp et l'EN.... car dans la pratique , rien n'est gagné !

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches