Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Autisme: les enseignants ne jouent pas le jeu

Résumé : Malgré une volonté politique d'intégration, que l'on espére réelle, la résistance des enseignants à la scolarisation des enfants autistes en milieu ordinaire est toujours forte.

Par , le 

[BB]« Peur »[EB] : le mot revient dans la bouche de plusieurs enseignants et directeurs d'établissement cités par l'Agence France-Presse. Manque de moyens parfois, manque de formation souvent, l'école de la République est encore loin d'être l'école de tous les enfants, y compris les autistes.
« À chaque place gagnée, on nous fait sentir qu'il s'agit d'une faveur » explique une mère de famille militante. Les témoignages comme celui-ci sont légion, dans toutes les régions malgré l'impulsion politique forte donnée par Ségolène Royal et reprise par l'actuel gouvernement.

Les textes de loi indiquent que tout doit être fait pour que l'élève handicapé bénéficie d'un projet véritable adapté à son handicap, qui lui permette de progresser au milieu de ses pairs. Mais, sur le terrain, la réalité est toute autre et de très nombreuses familles scolarisent leurs enfants en Belgique.
Rappelons qu'en mars dernier, la France a été sanctionnée par le Conseil de l'Europe pour discrimination. Selon l'association Autisme Europe, seuls 11,6% des 75 000 autistes français - dont 19 000 enfants - avaient accès en 2003 à une structure éducative. Le gouvernement ne retenant que 48 000 autistes, affirme pour sa part que les besoins sont couverts à 21,4%.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches