Scolarisation des enfants handicapés: une association dénonce un "recul" de la loi

Résumé : L'association 'Grandir à l'école', qui lutte pour la scolarisation en milieu ordinaire des enfants handicapés, dénonce un article du projet de loi qui constitue selon elle 'un recul' dans l'accès des enfants handicapés à l'école.

Par , le 

PARIS, 17 jan 2005 (AFP) - L'association 'Grandir à l'école', qui lutte pour la scolarisation en milieu ordinaire des enfants handicapés, dénonce un article du projet de loi qui constitue selon elle 'un recul' dans l'accès des enfants handicapés à l'école.
"Si la loi n'est pas corrigée le mardi 18 janvier, les parents d'enfants handicapés abandonnent toute autorité sur le choix de la scolarité de leurs enfants à une Commission de fait", a dénoncé l'association à la veille du vote solennel de cette loi à l'Assemblée nationale.
Tout en soulignant que la scolarisation des enfants handicapés était déjà "cheminée d'embûches", elle estime que "la seule présence de cet article constitue un recul de 30 ans".
Une commission pourra en effet décider qu'en cas "d'incompatibilité avec le projet personnalisé de scolarisation de l'enfant", les parents ne pourront plus s'opposer à un refus de scolarisation de leur enfant handicapé, a expliqué à l'AFP Bruno Dubois, le président de "Grandir à l'école".
"La France avait semble-t-il, enfin, la volonté d'accepter ses handicapés.
Commençons par ne pas les exclure de l'école pour apprendre à vivre ensemble!", a déclaré l'association qui reconnaît par ailleurs au nouveau texte de loi "des avancés".
jba/kp/ei

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches