Villepin veut un plan d'action pour la scolarisation des élèves handicapés

Résumé : Dominique de Villepin a chargé ses ministres Gilles de Robien et Philippe Bas de lui remettre avant la fin de l'année un plan d'action 'pour faire de la réussite de la scolarisation des élèves handicapés une réalité durable'.

Par , le 

PARIS, 20 nov 2006 -
Selon un communiqué de Matignon

[BC][EC]Le Premier ministre a reçu ces ministres dans la matinée, a constaté une journaliste de l'AFP, ainsi que le député UMP Guy Geoffroy, qui lui a remis un rapport sur la scolarisation des enfants handicapés qui servira de base à ce plan d'action.
[BC][EC]Ce rapport préconise notamment "un meilleur accompagnement des élèves handicapés, pour répondre à leurs besoins, mais aussi à ceux de la communauté éducative". Il formule aussi des propositions sur "la professionnalisation des auxiliaires de vie et l'attractivité des emplois proposés par l'Education nationale pour accompagner les élèves handicapés", selon ce communiqué.
[BC][EC]La loi handicap du 11 février 2005 stipule que chaque enfant handicapé doit être systématiquement inscrit dans l'établissement scolaire le plus proche de son domicile si les parents le demandent.
[BC][EC]Au total, 151.530 élèves handicapés étaient scolarisés dans des établissements scolaires ordinaires à la rentrée 2006, contre 133.838 en 2004-2005, selon le ministère de l'Education nationale.
[BC][EC]Le nombre d'élèves bénéficiant d'un accompagnement par des auxiliaires de vie a augmenté, passant à 18.589 élèves à la rentrée 2006 contre 7.400 à la fin de l'année scolaire 2002-2003.

ger/db/pc

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».[EI]


Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr