Nestlé recrute sur Hello Handicap

Handicap: 2.000 Unités pédagogique d'intégration d'ici 2010

Résumé : Le ministre de l'Education, Xavier Darcos, à l'issue d'une visite dans un collège de Bordeaux accueillant une UPI pour élèves handicapés, l'ouverture "de 2.000 unités avant 2010", a constaté un journaliste de l'AFP.

Par , le 

Bordeaux, 18 juin 2007

Aujourd'hui, dans le second degré, il y a "900 Unité pédagogique d'intégration (UPI)" en France, 200 de plus seront ouvertes à la rentrée prochaine et M. Darcos a pris "l'engagement solennel" de parvenir à "2.000 Unités avant 2010", soit la possibilité d'accueillir environ 20.000 enfants handicapés.
"Tout le monde sera intégré", a-t-il ajouté, précisant qu'il faudrait "réunir des dispositifs divers" afin d'assurer le financement de cet engagement.
L'objectif, selon le ministre, c'est que "personne n'ait jamais à faire usage" du droit opposable pour "tout enfant handicapé d'être scolarisé dans l'école de son quartier" proposé début juin par le président de la République Nicolas Sarkozy.
"Tout cela fonctionne assez bien" entre "les professeurs, les éducateurs spécialisés, les aides de vie scolaire, le travail à domicile", a commenté le ministre de l'Education après sa visite.
La loi de février 2005 sur le handicap fait déjà obligation aux établissements scolaires d'accueillir les enfants handicapés que leurs parents souhaitent voir scolarisés en milieu ordinaire.
Environ 151.500 enfants handicapés étaient scolarisés dans le cadre de l'Education nationale (classes ordinaires et adaptées) en 2005-2006, soit neuf sur dix, contre 90.000 en 2002.

hdz/nc/sh

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr