Bertrand: intégrer 8.000 à 10.000 enfants privés de rentrée

Résumé : Le ministre de la Solidarité Xavier Bertrand a reconnu qu'il y avait 'encore beaucoup à faire' pour intégrer les enfants handicapés à l'école, souhaitant notamment que les '8.000 à 10.000 enfants privés de rentrée'actuellement 'ne soi

Par , le 

PARIS, 28 août 2007 (AFP) -

"Nous avons fait de vrais progrès en matière de rentrée scolaire pour l'intégration des enfants handicapés. Mais il y a encore beaucoup à faire, parce qu'on peut estimer, d'après les associations, qu'il y a 8.000 à 10.000 enfants qui sont privés de rentrée, d'éducation parce qu'il n'y avait pas les structures", a déclaré le ministre sur France Info.

 

Pour Xavier Bertrand, "il faut que ces 8.000 à 10.000 ne soient plus oubliés, qu'ils soient intégrés soit à l'école en milieu ordinaire, soit en milieu d'éducation spécialisé".

 

"Voilà pourquoi il y a 2.700 auxiliaires de vie scolaire qui ont été mis en place pour accueillir en milieu ordinaire et il y a 1.250 places nouvelles qui ont été créées pour accueillir dans les services spécialisés", a-t-il rappelé.

 

Le ministre de la Solidarité a estimé qu'"on vient de loin: en 2002-2003, il y avait 89.000 enfants (handicapés, ndlr) scolarisés, l'an dernier 160.000". "Cette année, nous voulons faire mieux quantitativement avec le nombre d'enfants accueillis mais aussi qualitativement", a-t-il poursuivi.

 

Interrogé sur le droit opposable, il a répondu que "le but est qu'on n'ait pas à se retourner contre l'Etat". "Si nous faisons tous ces efforts, si nous nous mobilisons comme jamais avec les associations, c'est pour qu'il n'y en ait pas qui restent sur le carreau", a-t-il dit.

 

Selon Jean-Marie Barbier, président de l'Association des paralysés de France (APF), "au moins 15.000 enfants ne sont pas scolarisés dans des conditions satisfaisantes, soit loin de chez eux, soit avec un nombre d'heures insuffisant, et au moins autant sont sans solution aucune".

 

ic/jba/tib

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr