Darcos: 10.000 élèves handicapés supplémentaires accueillis

Résumé : Xavier Darcos a indiqué que '10.000 élèves handicapés supplémentaires seraient accueillis en milieu ordinaire' et que 200 unités pédagogiques d'intégration supplémentaires seraient créés à la rentrée.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

PARIS, 10 juin 2008 (AFP) - A la rentrée 2007, 162.000 enfants handicapés étaient scolarisés en milieu ordinaire, selon le ministère, contre 150.000 en 2006 et 89.000 en 2002.

"Il nous faut aller plus loin dans l'application de la loi du 11 février 2005" (sur le handicap, qui prévoyait notamment que les enfants handicapés puissent s'inscrire à l'école de leur quartier), a déclaré le ministre de l'Education, selon une copie de son intervention transmise à l'AFP.
"Ainsi, 10.000 élèves handicapés supplémentaires seront accueillis à la rentrée 2008 en milieu ordinaire", a-t-il affirmé.

En outre, "200 UPI (unité pédagogique d'intégration, structures d'appui à l'intégration scolaire des adolescents handicapés dans les collèges et lycées) supplémentaires seront crées", a ajouté le ministre.

La France compte actuellement 1.239 UPI. "L'objectif est de porter leur nombre total à 2000 en 2010", a rappelé M. Darcos. Il s'agit également de "couvrir l'ensemble du territoire national", a-t-il précisé, ajoutant que "l'effort devra en particulier porter sur l'ouverture d'UPI dans les lycées professionnels".

Dans la circulaire de préparation de la rentrée, le ministère précise que le numéro azur (0 810 55 55 00) mis en place l'été dernier à destination des parents d'élèves sera "pérennisé".kp/jag/dlm

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 11-06-2008 par cerisier tony :
Auxiliaire de vie scolaire depuis 2003
auprès d'enfants handicapés, l'éducation nationale va diminuer mon salaire de 30%!Alors le handicap,une priorité?

Le 24-06-2008 par laurence :
On ne peut que déplorer le vécu sur le terrain concernant l'intégration des élèves handicapés, notamment l'accompagnement pour certains par des auxiliaires de vie scolaire. Cela fait des années que l'on demande une pérennisation et une reconnaissance de ce métier, or il n'en est rien, malgré des groupes de travail, des colloques etc... sur l'importance et la nécessité pour tous, de l'intégration scolaire des élèves handicapés, les AVS sont des personnes de plus en plus précarisées, non formées, mal payées et pas du tout considérées pour le travail rendu. je suis bien d'accord avec tony, l'handicap n'est pas une priorité !Des effets d'annonce, des discours politique qui font croire que tout va bien, or plus les années passent et plus l'avenir est sombre pour l'accompagnement humain des élèves, et au final on constate que ce sont les élèves handicapés, et ce personnel, qui en subissent les conséquences.

Le 26-06-2008 par MALLET :
Malheureusement ce ne sont que des chiffres dans la réalité c'est le m^me discours nous ne voulons pas d'élèves handicapées car nous n'avons pas de moyen supplémentaires, nos enfants n'ont toujours pas le droit à une éducation convenable comme tous les autres citoyens, c'est injuste.
comment feront-ils plus tard pour être autonome ou essayer de travailler s'ils ne peuvent pas apprendre normalement

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr