Handicap à l'école : création de 5.000 contrats aidés.

Résumé : Le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, a annoncé la création pour cette année de 5.000 contrats aidés pour l'accueil des enfants handicapés à l'école, lors d'une visite jeudi d'établissements scolaires en Eure-et-Loir.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !


DREUX (Eure-et-Loir), 3 sept 2009 (AFP) - "L'école s'ouvre aux handicapés, mais nous devons faire davantage pour leur accueil. Nous en accueillerons 185.000 cette année à l'école. C'est un tiers de plus qu'en 2005, et 10.000 de plus que l'année dernière. C'est important pour les enfants handicapés mais aussi pour les autres enfants, c'est la découverte de la différence ", a déclaré M. Chatel.
"Nous mettons les moyens supplémentaires en ouvrant 200 unités pédagogiques au niveau national, et en créant, et je vous l'annonce, 5.000 postes supplémentaires d'emplois aidés d'encadrement de ces enfants handicapés", a-t-il ajouté.
Ces emplois aidés sont des contrats d'auxiliaires de vie scolaire (AVSI), a-t-on précisé dans l'entourage de M. Chatel.
"Nous étions déjà à 17.000 postes d'emplois aidés (AVSI) pour encadrer les enfants handicapés, sachant que nous avons pérennisé ce dispositif, et nous avons signé avec les associations d'enfants handicapés la possibilité de reprendre le contrat de ces auxiliaires de vie scolaire", a assuré le ministre.
A Dreux, devant le lycée Edouard Branly visité par M. Chatel, une dizaine de professeurs ont manifesté pour protester, selon eux, contre "la précarisation des AVSI". Selon Hugues Villemade, de la FSU, "être auxiliaire de vie est un métier. On est en train de recruter des précaires alors que l'Education nationale a besoin de professionnels".
Les contrats des AVSI sont, depuis leur création à partir de 2003, des contrats à durée déterminée.
ffx/def/vab/df

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

 

 

 

 

 

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 16-09-2009 par mimi :
vous dites avoir besoin de professionnels AVSI et que ceux ou celles qui ont accompli ce métier étant AVS ( simplement).Vous pensez que ceux ou elles qui ont accompli leurs fonctions ne sont pas capable aujourd'hui d'accomplir un travail de qualité , d'expérience ...moi monsieur , je connais la situation du handicap , je suis concernée depuis 30 ans et je peux vous assurer que j'ai accompli un travail de qualité et connaissance auprès d'une équipe enseignante dépourvue de leurs moyens dans ce domaine .une raison pour laquelle je suis en colère face à ces commentaires

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches