Plainte pour non scolarisation d'un enfant handicapé.

Résumé : La mère d'un garçon de 3 ans, légèrement handicapé et qui n'a pas pu être scolarisé faute d'auxiliaire de vie scolaire (AVS), a porté plainte vendredi à Agen contre le ministère de l'Education nationale pour non respect de la loi.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

AGEN, 7 sept 2009 (AFP) - Yolande Raulet, 33 ans, une habitante de Bon Encontre (Lot-et-Garonne) a porté plainte "contre le ministère de l'Education nationale et ses représentants, au titre de la non scolarisation de son enfant" souffrant d'un "panhypopituitarisme" occasionnant un handicap, dont un léger retard mental.
Cette mère avait reçu en juillet une décision de la commission des personnes handicapées du Lot-et-Garonne accordant à son fils une AVS en continu sur le temps scolaire dans l'école maternelle de Bon Encontre, explique-t-elle dans sa plainte dont l'AFP a obtenu une copie.
"A la rentrée, il n'y avait pas d'AVS pour s'occuper de mon enfant. La directrice de l'école a refusé de le prendre en charge", a-t-elle expliqué à l'AFP.
"Aujourd'hui, je dépose plainte pour faire bouger les choses car je ne suis pas le seule dans ce cas-là, d'ailleurs je fais partie d'un collectif de parents qui vient de se constituer", a ajouté Mme Raulet, qui affirme simplement souhaiter que "la loi soit appliquée".
La loi de février 2005 contraint l'Education nationale à accueillir les enfants handicapés dans l'école du quartier selon leurs besoins.
Selon Sandrine Tastayre, co-secrétaire départementale du principal syndicat d'enseignements du primaire, le SNUipp-FSU, il y a dans le Lot-et-Garonne "trente enfants qui auraient dû bénéficier d'une AVS qui se retrouvent sans personne pour s'occuper d'eux alors que pour une vingtaine d'autres, on a trouvé une solution d'accompagnement provisoire".
Elle estime qu'"au total aujourd'hui, il manque une cinquantaine d'AVS pour s'occuper d'enfants handicapés qui ont le droit d'être scolarisés".
Sur les 5.000 auxiliaires de vie scolaire chargés d'accompagner les enfants handicapés dans les classes dont le contrat est échu en septembre, seuls 500 ont retrouvé un poste en cette rentrée, a déploré le 2 septembre l'Association des Paralysés de France (APF).
cor-juf/chv/luc

 « Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 08-09-2009 par Parentencolère :
Courage aux parents car la bataille s'annonce longue :(
Le gouvernement dit qu'il fait tout pour les handicapés mais dans les faits c'est l'inverse. C'est la misère partout, AVS supprimés, délais MDPH toujours très longs, aide miséreuse pour les enfants handicapés, la sécu qui rembourse de moins en moins etc.
Y'en a vraiment marre. On doit arrêter de travailler, vivre avec un seul salaire, payer des fortunes partout, perdre sa retraite, est-ce que les parents doivent se sacrifier quand ils ont un enfant handicapé ??? Car actuellement c'est le cas !

Le 08-10-2009 par lefort severine :
bonjour a tous,nous souffrons tous du peux d interet que le gouvernement nous (offre) il est evident que d avoir un enfant handicapé ne reste pas une priorité a leurs yeux,je me bat seule avec mes quatres enfants dont mon petit dernier qui souffre d une maladie genetique de prader willy,3 ans de galére pour l ecole avec avs qui sauf la derniere n a pas fait grand chose,refus de l ecole pour les sorties scolaires,au moindre petit nez qui coule il faut arriver dans les mn qui suivent pour recuperer un enfant qui se demande pourquoi ses petits amies vont a l ecole et pas lui!!!pourquoi cette année encore les portes se fermes pour nous papa ou maman d enfants avec un handicap,n avons nous pas sufisament de nuit blanches?n avons nous pas suffisamentde souci avec vous tous qui nous tourner le dos?OU ETES vous politiciens en ce moment meme ou moi je dois enmené mon fils handicapé a l ecole en velo dans sa charrette alors que nous rentrons dans la mauvaise saison

Le 08-10-2009 par lefort severine :
nous devons tous regarder l avenir que dans les yeux de nos enfants parce que derriere nous il y aura personne qui viendrait frapper a notre porte pour nous aider,c est dure d etre parents c est dure de vivre normalement et c est d autant plus dure pour nos enfants

Le 21-10-2009 par Mikey :
Une information qui ait à vérifier;Je viens d'appeler le service de l'Inspection de l'Académie Spécialisée qui ma tenue ce discourt; il y a 90 enfants comme votre fille qui sont en attente d'AVS dans le Vaucluse, le contact de travail étant changé, l'intitulé du poste aussi, maintenant ses personnes doivent être embauchées par les chefs d'établissement du 2ème degrés qui ne sont pas très chaud car ses personnes ne seraient pas dans l'établissement mais en mission .En plus se responsable attends le feu vert de l'administration pour faire les embauches car celles-ci sont toujours bloquées. Il me demande de le contacter dans une dizaine de jours après la prochaine rentrée en Novembre, il aura peut être d'autres informations.
Cette situation peut elle évoluer rapidement, j'en doute dans l'état des choses, après la suppression de 6000 AVS en Juillet qui étaient formées et avaient de l'expérience pour nos enfants.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches