La FCPE interpelle les candidats à la présidentielle...

Résumé : La FCPE, 1ère fédération de parents d'élèves, va interpeller, le 17 mars à Paris, 6 candidats à l'élection présidentielle, pour tenter de bâtir 'des convergences sur ses orientations', a expliqué à l'AFP le président de la FCPE, M. Haz

Par , le 

Réagissez à cet article !

Quatre candidats ont déjà annoncé leur présence, François Hollande (PS), Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche), Eva Joly (EELV) et Philippe Poutou (NPA), François Bayrou (MoDem) sera au moins représenté, mais ni Nicolas Sarkozy ni l'UMP n'ont encore répondu à l'invitation, a détaillé M. Hazan.

Organisée de 9h à 17h, la journée accordera une heure à chaque candidat, avec au moins une question de parent diffusée par vidéo, une question arrivée par le site internet  www.interpellation2012.fcpe-asso.fret une question de la salle.

La FCPE interrogera les candidats sur ses "12 exigences pour l'Ecole", qu'elle leur a fait parvenir, et plus globalement sur son souhait d'une "nouvelle loi d'orientation et de programmation pour une nouvelle école".

Parmi les exigences de la fédération figurent notamment la maternelle (rendre la scolarisation obligatoire dès trois ans et possible avant trois ans), les rythmes (passer à cinq jours par semaine en primaire, raccourcir le temps de travail quotidien), la création d'un statut du parent-délégué, la défense de la laïcité, la scolarisation "effective" des enfants handicapés ou encore une formation professionnelle en alternance pour les enseignants.

M. Hazan insiste tout particulièrement sur les moyens de l'école maternelle (professeurs "Rased" spécialisés contre l'échec scolaire, "droit au remplacement"), la nécessité de supprimer la semaine de quatre jours en primaire et le retour à une formation professionnelle des enseignants.
Sur ces deux derniers sujets, il juge qu'il y a "besoin d'engagements beaucoup plus nets des candidats sur la façon dont les choses seront organisées".

M. Hazan insiste encore sur "le droit à la restauration scolaire" et regrette que la question des bourses scolaires, et de l'aide sociale en général, n'aient "pas du tout été abordées" à ce stade de la campagne.

def/dab/jmg

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches