Université d'été : personnes trisomiques, à vous la parole !

Résumé : 40 ans pour le mouvement GEIST / Trisomie 21, d'ampleur nationale. A cette occasion, il organise son université d'été 2013 (5 au 7 juillet) au sein de la Cité du design de Saint-Etienne (Loire). Son thème : " Mes emmerdes, mes amours, mes envies

Par , le 

Réagissez à cet article !

Le slogan de cette université d'été 2013 est sans équivoque : « Mes emmerdes, mes amours, mes envies... ». Comme tout le monde ! L'objectif des parents qui ont créé la première association en 1973 était l'autonomie et l'inté¬gration de leurs enfants trisomiques dans la société. 40 ans déjà et une situation qui a heureusement évolué. Pour nourrir l'utopie de 1973, de nouvelles réflexions ont été élaborées, d'autres initiatives se sont développées, de nouveaux projets se sont mis en place. Depuis maintenant quatre décennies, la fédération Trisomie 21 France dont le siège est à Saint-Etienne (Loire), regroupe les 63 associations départementales qui développent un triple partenariat entre les personnes porteuses de trisomie, leur famille et les professionnels.

6 thèmes choisis par les concernés

Ensemble, elles portent un projet ambitieux : accompagner les personnes porteuses de trisomie dans l'élaboration et la mise en oeuvre de leur projet de vie et faire en sorte qu'elles soient actrices, qu'elles exercent en pleine conscience leurs droits de citoyens capables de faire des choix. S'engageant dans cette voie de l'autodétermination, il a donc semblé logique les personnes porteuses de trisomie choisissent elles-mêmes les six thématiques qui seront abordées lors de cette université d'été 2013, organisées par Trisomie 21 Loire : la santé, la vieillesse, la solitude, la vie de couple, la vie sexuelle et affective, l'autonomie et la sécurité. C'est d'ailleurs elles qui revient la responsabilité de faire le discours inaugural.

Des préoccupations existentielles

Les ateliers prendront une forme ludique (théâtre forum, café du monde, photo langage...) pour que chacun puisse y participer. Les échanges et idées qui émergeront de ces ateliers seront ensuite mis en commun en vue d'un bilan constructif et surtout concret. Concret car les questions abordées s'inspirent du vécu, sans détour, épargnées par la rhétorique politicienne, et réclament des réponses : « Si on se blesse, il faut trouver une solution et de l'aide », « Ça fait peur la nuit ! », « Les gens se moquent de nous, le regard de travers, comment se protéger de ce manque de respect et parfois même d'agressions verbales ? », « La vieillesse, c'est l'avenir de nous, de choper des rides, moi ça me fait très peur ». Ces réflexions serviront à alimenter les orientations fédérales. Sans oublier que la fête est au cœur de ce rendez-vous estival ; la soirée d'anniversaire aura lieu le samedi, à 20h.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr »

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr