Chine: les enfants handicapés exclus de l'école

Résumé : Les enfants chinois handicapés éprouvent d'énormes difficultés à accéder au système éducatif en raison du peu de moyens qui leur sont consacrés et de règles drastiques, affirme l'ONG américain Human Rights Watch.

Par , le 

Réagissez à cet article !

WASHINGTON

"Dans les écoles de la filière généraliste, les enfants atteints de handicap léger font toujours face à de sérieux défis. Mais nous sommes particulièrement préoccupés quant au sort des enfants lourdement handicapés.Ils sont totalement exclus du système éducatif", explique Sophie Richardson, responsable de l'ONG pour la Chine, dans un rapport rédigé sur la base de 62 entretiens conduits à travers la République populaire.Le rapport assure que les enfants chinois handicapés qui poursuivent leurs études au-delà du primaire sont peu nombreux.

Selon Mme Richardson, toute demande d'admission à une université chinoise doit être précédée d'un examen médical au cours duquel les futurs étudiants doivent indiquer les handicaps dont ils souffrent.
En outre, aucun effort n'est fait selon elle pour aider les élèves atteints d'un handicap visuel ou auditif lors des épreuves du "gaokao", le baccalauréat chinois.

La Chine, note le rapport, a certes mis en place des écoles adaptées au besoin des élèves handicapés. Mais, souligne le texte, ces derniers ont rarement la possibilité de se destiner à des professions généralistes.
S'appuyant sur des chiffres officiels, l'ONG basée à New York explique que 28% des enfants chinois handicapés ne vont pas à l'école.
"Je pense qu'un gouvernement qui finance un programme spatial et dispose de la deuxième économie mondiale a sans aucun doute les moyens de résoudre ces problèmes", juge encore Sophie Richardson.
Quelque 83 millions de Chinois, enfants et adultes, sont atteints d'un handicap, selon un chiffre officiel qu'elle cite.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr