Elèves handicapés: les enseignants pas assez formés

Résumé : Plus de 90 % des enseignants du primaire sont favorables à l'"école inclusive", accueillant les élèves handicapés dans des établissements ordinaires mais ils ne s'estiment pas assez formés.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Paris, 27 mai 2014 (AFP) -

Plus de 90 % des enseignants du primaire sont favorables à l'"école inclusive", accueillant les élèves handicapés dans des établissements ordinaires mais ils ne s'estiment pas assez formés, selon une enquête du SNUipp-FSU publiée mardi.

L'"école inclusive" pour promouvoir l'intégration scolaire de tous les enfants sans distinction, est inscrite dans la loi de refondation de l'école de l'ex-ministre de l'Education nationale Vincent Peillon. Selon l'enquête réalisée par le premier syndicat enseignants du primaire, les enseignants sont 40,75 % à être "tout à fait d'accord" avec l'accueil d'élèves handicapés dans des établissement scolaires ordinaires, et 49,49 % à y être "plutôt favorables", mais ils sont 20,44 % à douter que ce soit réalisable. "Les enseignants y croient", a estimé l'organisation syndicale, mais ils "demandent de la formation et des conditions d'enseignement adaptées", a-t-elle précisé dans un communiqué.

Le syndicat réclame également un accompagnement "global" de ces élèves en dehors des heures de cours, à la cantine et pendant les activités périscolaires. "Le handicap ne s'arrête pas à la porte de classe", a-t-il rappelé. A la rentrée 2013, 239.000 élèves handicapés étaient scolarisés, dont 98.000 dans le second degré (collèges et lycées), selon le ministère de l'Education nationale. Durant l'année 2012-2013, 90 % des collèges accueillaient au moins un élève handicapé, d'après le ministère.

Lire les réactions et réagissez !  

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 27-05-2014 par Marilyn :
Je suppose que vous vouliez dire "...mais ils s'estiment pas assez formés" (à la place de "mais ils ne s'estiment pas assez formés"

Le 28-05-2014 par titine :
bonjour
je suis avsi depuis 5 ans et le mois prochain mon contrat ne sera pas reconduit j ai été forme j ai fait maintes fois des formayions sur tous les handicaps et le résultat on me ferme la porte merci au gouvernement je vais me retrouver au chômage et ça dérangera pas le président sauf a mes bouts de choux
Le Chef de Cabinet
du Président de la République



Paris, le 6 mai 2014
Madame,
Le Président de la République m'a confié le soin de répondre à la
correspondance que vous lui avez adressée le 6 mai 2014.
Comme vous le savez, Monsieur François HOLLANDE est très
attentif aux préoccupations de tous ses concitoyens, aussi, je peux vous assurer qu'il a
été bien pris connaissance de votre situation.
Je n'ai donc pas manqué de signaler votre démarche à Monsieur le
Préfet de la région Picardie, Préfet de la Somme.
Je vous prie d'agréer, Madame, l'assurance de ma considération
distinguée.


Isabelle SIMA

Le 28-05-2014 par W.Salens :
Il est très rare qu'un appel lancé sur un site, comme celui de Titine, trouve réponse venant de l'Elysée.Sur le plan politique je n'en déduis pas grand'chose: les gouvernants de hier et maintenant, les décideurs des communes ou départements, ont tous été laxistes par rapport à la loi de 2005. Pour l'accompagnement des élèves un projet de décret est en cours, du moins pour les périodes scolaires: il tend à mieux former les candidats ou AVS actuels et à rendre les contrats de travail plus pérennes dans le temps. Pour être simple (?) l'AVS devient un ou une AESH: Accompagnant des élèves en situation de handicap.
Sur le blog de Faire-Face vous trouvez une synthèse complète avec les points faibles.
Titine nous tiendra certainement au courant de la réaction du Préfet de la Somme.

Le 28-05-2014 par wyertom :
les enseignants pas assez formés ??? Aux enseignants Avez vous reçu une formation pour éduquer vos enfants !!!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches