Expérience handicap sur les campus : bousculez vos repères !

Résumé : Sensibiliser les grandes écoles à l'inclusion des étudiants handicapés, c'est la mission de la 8ème campagne Handivalides. 40 journées de mises en situation handicap sur les campus de France, ça ressemble à quoi ? On a testé à l'ESSEC Cergy.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Ce campus du Val d'Oise est une fourmilière qui voit défiler des milliers de têtes bien faites, celle de nos futurs managers. Dans le grand hall, un immense espace lumineux, sorte d'agora, où les associations étudiantes ont l'habitude de venir planter leurs stands. Aujourd'hui, ballet plutôt insolite de cannes blanches, de fauteuils roulants et de brancards à roulettes... C'est en effet la 8ème campagne Handivalides qui investit les lieux. L'ESSEC est l'un des étapes de cette manifestation nationale menée du 29 janvier au 15 mai 2013 par l'association Starting-Block. 40 dates dans les établissements d'enseignement supérieur partenaires pour sensibiliser à l'inclusion des étudiants handicapés. Son credo : « On peut être étudiant et handicapé ! ».

Des expériences inédites

Aujourd'hui, les candidats à « l'expérimentation handicap » se font rares. Pas le temps, des partiels... Quelques-uns, intrigués, se prêtent néanmoins au jeu. Même si la situation de handicap est loin d'être une réalité divertissante, on leur propose de l'éprouver de manière ludique. Toute la journée, de 10h à 16h, huit ateliers invitent les volontaires à se glisser dans la peau de, à découvrir d'autres repères, d'autres langages... Une pédagogie active par les sens. Sophia est non voyante, elle initie au braille. Pendant ce temps, deux étudiantes, un bandeau sur les yeux, tentent de percevoir les contours d'une statue. Les plus intrépides vont chevaucher, les yeux bandés, un tandem, ou osent prendre place dans une joëlette, sorte de brancard sur deux roues destiné à la randonnée, qui, en l'absence de sommet à gravir, se fraye un chemin parmi les tables de la cafeteria. Lors du parcours avec une canne blanche, la cécité soudaine malmène les équilibres ! Pas plus d'aisance sur le parcours en fauteuil qui révèle toute la difficulté à progresser sur deux roues. Le grand succès de ce forum, c'est l'atelier en langue des signes. Comment communiquer avec les mains, les yeux, le regard ? Une découverte passionnante ; plus qu'un langage, une culture à part entière...

Ouvrir l'esprit de nos futurs managers

En percutant la vie d'étudiants de passage, ces handicaps éphémères suscitent des réactions bien diverses : des craintes, des rires, des sourires, de la compassion... Sophia confie qu'elle entend parfois dire : « Etre aveugle, c'est horrible ». Elle n'aime pas ça ! « Certains ont du mal à comprendre que l'on puisse s'en sortir. » D'autres ont une vision plus optimiste : « Vivre avec une différence, c'est difficile mais assurément possible... ». Une première approche qui, espérons-le, fera son chemin dans les esprits de ceux qui, dans quelques années, auront à diriger la diversité humaine au sein de leurs équipes. Se nourrir de cette expérience pour, à terme, concevoir un management responsable !

Un référent handicap dans chaque asso

Ce format est reproduit à l'identique dans toutes les universités, pour toutes les dates de la campagne Handivalides, de 10h à 16h. C'est Aurore, volontaire du service civique, qui chapote ce dispositif, avec le soutien d'un chargé de campagne et de plusieurs animateurs. Elle se fait épauler, sur chaque site, par l'association locale qui s'implique en faveur des étudiants handicapés. Ici, c'est Handimove, qui milite ardemment. Ce campus a la chance de compter de nombreuses associations étudiantes, une centaine, mais peu d'entre elles sont sensibilisées aux situations de handicap. C'est pourquoi, en 2010, l'ESSEC a pris l'initiative de créer un réseau de référents handicap dans chacune d'elles. Cet engagement lui a valu le prix espoir du Trophée Handifriends qui récompense les actions des grandes écoles dans ce domaine. Les bonnes idées, les bonnes volontés sont les bienvenues, qui peuvent ensuite essaimer au niveau national. Il suffit, pour cela, de les poster sur le site de Starting block.

Table ronde : opération conviction !

L'autre temps fort de cette journée, c'est la table ronde où sont débattues diverses questions. Elle a rassemblé, au sein de l'ESSEC, une vingtaine de représentants d'associations, venus chercher des pistes pour améliorer l'inclusion des personnes handicapés dans la vie étudiante... « Nous les encourageons à travailler sur l'accessibilité de leurs évènements pour remettre un peu d'humain dans leurs actions, explique Agnès Kerecki, responsable de la mission handicap de l'ESSEC. Ils peuvent compter sur notre soutien logistique et financier pour y parvenir. »

Journée de clôture le 15 mai 2013

La journée de clôture de cette campagne 2013 aura lieu le mercredi 15 mai 2013, au sein de l'école Télécom ParisTech (13ème). Toujours des mises en situation, puis, à 14h30, une conférence sur le thème : « Comment accompagner les jeunes en situation de handicap dans leur orientation professionnelle ? ». L'occasion de dresser le bilan des trois ans du « tutorat Handivalides », un programme d'accompagnement de groupes d'élèves en situation de handicap par des tuteurs bénévoles, étudiants ou jeunes professionnels. Elle constituera le point d'orgue de cette tournée nationale des campus. En attendant la nouvelle campagne 2014, 9ème du nom !

Programme campagne Handivalides :
http://www.starting-block.org/agenda-handivalides/evenement/310/journee-de-cloture-de-la-campagne-handivalides-a-telecom-paristech

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 18-04-2013 par Arlette LAVERGNE :
je souhaite vous présenter l'association H.C.E. qui a oiur but d'accompagner en randonnee les personnes à mobilité réduite ou déficients visuels. Nous recherchons des bénévoles
merci de consulter notre site
cordialement Arlette LAVERGNE

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr