Elle se lance dans une carrière de mannequin "fauteuil"

Résumé : Devenir mannequin, c'est possible, même avec un handicap ! Sandrine Ciron, fondatrice de l'association Fashion Handi, veut en faire la preuve. Passionnée de mode, elle lance sa carrière à l'occasion d'un shooting en banlieue parisienne.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

« Avec un handicap, on peut être fashion and sexy ! » Sandrine Ciron en est convaincue depuis toujours alors elle a décidé de consacrer du temps à la réalisation de son rêve : devenir mannequin wheelchair (fauteuil roulant). Parce que les podiums ne devraient pas uniquement être réservés aux personnes valides, elle souhaite ouvrir la voie à ceux qui, comme elle, souhaitent poser devant l'objectif de manière professionnelle. En partenariat avec l'association Fashion Handi, dont elle est la fondatrice, elle a organisé une séance photo, le 28 janvier 2018, au Kremlin-Bicêtre (94), sur deux thèmes : streetwear et années 20-50.

Faire bouger les mentalités

Inciter les acteurs du milieu de la mode à prendre en compte les personnes en situation de handicap, c'est l'une des motivations de la jeune femme. « La mode est un milieu fermé et difficile d'accès mais les personnes handicapées ne doivent pas pour autant en être exclues », explique-t-elle. Même si certaines marques s'adaptent et créent des collections inclusives ou font défiler des mannequins handicapés sur les podiums, des efforts restent à faire. « En France, les mentalités ont tendance à évoluer plus doucement », affirme la trentenaire. « L'industrie de la mode doit comprendre qu'il y a 12 millions de personnes en situation de handicap ; c'est un vrai marché ! » Pour faire bouger les choses, elle souhaite prouver « qu'être en situation de handicap ne doit pas être un obstacle ».

Street et vintage

C'est en compagnie de Lana Amblard, jeune mannequin valide de 10 ans, que Sandrine prend la pause. La première séance photo a pour thème le streetwear. Le décor : un mur entièrement tagué, aux couleurs vives. Les deux modèles portent un bomber noir et rouge et des baskets. Malgré le froid, elles font preuve d'un professionnalisme qui force l'admiration. Cerise sur le gâteau, un chien American Bully qui porte un collier spécialement créé pour l'occasion. La seconde partie de la journée est consacrée au vintage, avec le thème années 20-50. Sandrine et Lana portent des robes de soirée et un maquillage sophistiqué qui mettent en valeur leur féminité.

Une motivation sans faille

À 35 ans, Sandrine côtoie le milieu de la mode depuis déjà longtemps. En 2013, elle lance un blog qui offre des conseils vestimentaires aux personnes en situation de handicap puis organise des défilés réunissant modèles valides et handicapés. Aujourd'hui, Fashion Handi a su se diversifier en proposant des formations au mannequinat professionnel pour personnes en situation de handicap mais également valides. Elle réunit maquilleurs, stylistes et photographes, tous impliqués. « Même si je m'occupe de ma carrière de mannequin, je vais continuer à m'investir dans Fashion Handi car c'est un projet qui reste important pour moi », conclut Sandrine.

© Assan Haidara

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Actus sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Assan Haidara, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 05-02-2018 par leap29 :
je souhaiterai faire du mannequinat j'ai une hémiplégie du coté droit du a un accident de luge en 1991

Le 26-10-2018 par RIGAUX D. / Loupsolitaire91 :
Bravo, continues surtout que tu as beaucoup de charme. Fais oublier ton Handicap comme je le fais dans ma poésie.

Le 06-11-2018 par Terrin yves :
Bonjour, jaimerais montrer à tout le monde que cela est possible de faire ce que lon veux même avec un handicap. Je suis au fauteuil à cause dun accident et mon rêve est de devenir mannequin.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr