Tournée FDJ : les vacanciers s'initient au handisport

Résumé : Pour sa traditionnelle tournée d'été, la FDJ propose, cette année, une initiation au cécifoot et au hand-fauteuil. Handicap.fr s'est rendu à Saint-Jean-de-Monts, en Vendée, et a pu observer le "talent" des vacanciers en la matière... Ou pas !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Mi-souriant, mi-frustré, Mickaël, 13 ans, vient de tester pour la toute première fois la pratique du cécifoot. Durant les cinq minutes du match auquel il a participé, il avoue « ne pas avoir touché un seul ballon ! ». Il faut dire que la musique diffusée au bord de la plage de Saint-Jean-de-Monts (Vendée) n'aide pas à entendre les petits grelots incorporés dans la balle qui permettent, en principe, de repérer son emplacement. « C'est tellement compliqué de ne rien voir, ajoute Mickaël. On ose à peine marcher pour ne pas tomber ou aller n'importe où. » Vêtus quasiment en tenue de taekwondo pour ne pas se blesser en cas de contact involontaire, les dix joueurs passent plus de temps à se rentrer dedans qu'à progresser avec le ballon. Des accompagnants, assistant au petit match sur le bord du terrain, tentent de donner quelques consignes. « A droite ! Devant toi, vite ! » En vain, le plus souvent. « C'est tout à fait normal qu'ils soient désorientés, témoigne Benjamin Louis, malvoyant et animateur de l'activité. Ce qui prime chez un être humain, c'est la vue. A part quelques-uns, ils ne pensent pas à se repérer grâce au vent ou à la musique. Alors, quand je le leur suggère, ils me disent : "Ah oui" (rires). »

Sensibiliser, aussi

Moins connue du grand public, l'animation hand-fauteuil n'a pas pour autant manqué de curieux. « Ca n'arrête pas de la journée, même quand il pleut ! », indique Mourad Saadi, unijambiste et joueur à Caen. La majorité des vacanciers n'a jamais « roulé » en fauteuil roulant et cela se fait ressentir lors de cette initiation. Peu osent se déplacer et on assiste plutôt à un match de hand-poteau… « Pourtant, ils sont nombreux à vouloir refaire l'activité. Après, on fait aussi de la prévention. On veut montrer à ces jeunes que si, un jour, un de leurs copains ou copines est en fauteuil, ils auront une activité à partager. » Alors que le hand-fauteuil ne recense qu'une trentaine de clubs en France et n'a pas d'équipe nationale, accompagner la tournée FDJ a aussi valeur de promotion pour ce sport. « On suscite l'intérêt et ça fait plaisir. On me demande s'il y a un club pas loin, s'il existe une équipe de France, si on peut voir les matches à la télé… Je trouve que la France est en retard par rapport à beaucoup d'autres pays européens concernant le handisport. On essaie de participer à réduire l'écart. »

Un monopousseur offert à la ville

Après avoir brûlé quelques calories, le public est ensuite convié à assister au spectacle « Chance » mis en scène par Madona Bouglione, directrice du cirque du même nom. Au programme : voltigeurs, danseurs, chanteurs pour des tableaux aussi poétiques que détonants. A cette occasion, la FDJ (Française des Jeux), remet un monopousseur (vélo qui s'adapte sur un fauteuil roulant) à la municipalité, comme c'est le cas pour chaque ville-étape. Depuis 2007, 104 équipements d'intérêt général ont ainsi été offerts aux villes, dont 57 tiralos (fauteuil destiné aux personnes à mobilité réduite permettant de rouler sur la plage et de flotter). Une marque de solidarité inscrite dans l'ADN de la FDJ ; en effet, son "ancêtre", la Loterie Nationale, créée en 1933, avait pour objectif de venir en aide aux mutilés de la première guerre mondiale. Cette tournée estivale se poursuit dans de nombreuses villes balnéaires françaises et s'achèvera le 14 août au Cap-d'Agde (article complet en lien ci-dessous).

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Kevin Murgue, journaliste stagiaire Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr