Le festival "Au foin de la rue" toujours plus accessible

Résumé : "Au foin de la rue", c'est un peu le festival de musique pour tous. Déjà accessible pour les personnes porteuses d'un handicap moteur ou sensoriel, la prochaine édition de l'évènement (3-4 juillet 2015) va proposer un guide en facile à lire.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Après s'être fait remarquer lors  des Trophées de l'accessibilité 2014, en remportant le prix « Inclusion et mixité » (article ci-dessous), l'association organisatrice du festival musical « Au foin de la rue » (Saint-Denis-de-Gastines, en Mayenne) a décidé de ne pas en rester là. Démarche unique en France, le guide de l'évènement, qui fête sa 16e année les 3 et 4 juillet 2015, a été conçu pour répondre aux « règles européennes pour une information facile à lire et à comprendre » (FALC) et sa rédaction adaptée aux personnes handicapées mentales. Pages aérées, polices de grande taille, illustrations… Le déroulement du festival y est expliqué en toute simplicité. Par exemple, le guide illustre la manière dont on se sert des « banks », la monnaie locale, des toilettes sèches ou encore la marche à suivre pour la consigne des verres. Réflexion faite, lorsqu'on constate certains abus lors des festivals, on se dit que cet outil n'est peut-être pas seulement destiné aux personnes déficientes mentales…

Des bénévoles sensibilisés

La démarche est d'autant plus originale que les pages ont été relues et corrigées par les personnes concernées. L'association Lilavie, initiatrice du projet, a en effet collaboré avec les ESAT de la Chapelle-Arthenaise et de Pontmain (Mayenne) tandis que le dessin apparaissant en quatrième de couverture a (tandis et quant à lui c'est la même chose, d'où redondance) été réalisé par les jeunes de l'IME J-B Messager de Laval. Le guide accessible vient compléter les nombreuses actions mises en place en faveur de tous les festivaliers handicapés. Ceux en fauteuil roulant peuvent être aidés et accompagnés par des « bénévoles - accessibilité », se voir prêter des joëlettes pour mieux circuler ou prendre de la hauteur en montant sur les quelques estrades réservées. Les participants sourds ne sont pas oubliés puisque plusieurs bénévoles sont en mesure de communiquer avec eux tandis que  des concerts sont proposés en langue des signes. Question accessibilité, tout est décidément… au « foin » !

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Kevin Murgue, journaliste stagiaire Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches