Le festival Croiz'y : " filmez " une claque au handicap !

Résumé : Tout nouveau " défi " pour le festival Croiz'y : faire la preuve, en images, que handicap ne rime pas avec sinistrose ! Filmez votre approche de la différence en moins de trois minutes ! Osons d'autres scénario !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Basta la morosité à travers un pari audacieux : filmer le « handicap positif » ! Une claque aux préjugés en moins de trois minutes. C'est l'objectif du festival du court-métrage Croiz'y, parrainé par le nageur quadri-amputé Philippe Croizon, auquel s'associe handicap.fr. Premier du genre, il s'adresse à tous ceux qui ont envie de dire : « Cessons de regarder le handicap par le petit bout de la lorgnette ! ».

Le slam de Salim

Message express, percutant, décalé qui atomise les discours poncifs et poussifs sur ce thème et laisse entrevoir une toute autre réalité. « Parce que nous voulons montrer, raconter comment on peut retrouver l'espoir de vivre après un choc, l'espoir de s'approprier sa vie pour, au final, dépasser son handicap et vivre avec, s'enthousiasme Philippe ». Pour cela, il suffit d'un smartphone, d'une caméra amateur et d'un brin d'imagination. Émotion, humour, colère… Histoire vécue, fiction… A chacun son inspiration ! Salim, 21 ans, a choisi un slam : « Souvent les gens me regardent bizarrement ; j'ai longtemps cru que leur jugement était important. »

Dépôt des films jusqu'au 15 février

Tous les postulants sont invités à déposer leur réalisation sur le site dédié, www.croizy.fr, jusqu'au 15 février 2015 à minuit. Une vaste campagne de sensibilisation a été menée dans toute la France auprès des établissements, écoles, CHU, centres sportifs ou écoles de cinéma afin de mobiliser les réalisateurs en herbe. De solides partenaires se sont associés à cette initiative résolument novatrice : Harmonie Mutuelle et les Mousquetaires, principalement, ainsi que l'Ocirp. Mais également le Futuroscope de Poitiers qui, depuis toujours, promeut l'image sous toutes ses formes, fait la part belle aux concepts visionnaires et met l'accessibilité au cœur de ses préoccupations.

Niels tavernier, président du jury

Parce qu'il a su donner à la différence et au dépassement de soi ses titres de noblesse, notamment à travers son dernier film « De toutes nos forces », le réalisateur Niels Tavernier a accepté de prendre la présidence du jury. Vingt films seront soumis à son appréciation. Les vingt sélectionnés seront invités durant le week-end du 28 mars 2015 au Futuroscope de Poitiers, à l'occasion de la remise des prix du festival. Trois prix seront décernés, avec un soutien financier à la clé. Parmi eux, le lauréat du Grand prix aura le privilège de passer une journée sur le tournage du prochain film de Niels Tavernier. Le public est lui aussi pleinement associé au festival Croiz'y puisqu'il peut d'ores-et-déjà visionner les films proposés en ligne et pourra voter pour son coup de cœur du 16 février au 16 mars 2015.

Opter pour la vitalité Croiz'y, c'est s'associer à une démarche positive, pour tous. Puisse ce festival inédit faire la preuve que le handicap c'est parfois « du cinéma » ! Et pour vous convaincre, pourquoi pas le parti-pris grinçant de l'humoriste Jérémy Ferrari (vidéo en lien ci-dessous) ? Action !

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr