Film My two daddies : un puissant cri du cœur !

Résumé : "My two daddies" raconte la lutte d'un couple d'hommes qui, dans l'Amérique des années 80, souhaite pouvoir offrir une famille à un jeune garçon trisomique dont personne ne veut. Un film bouleversant qui sort le 7 janvier 2015 en France.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Un film de circonstance en France où la question du droit à l'adoption des couples homosexuels fait débat. Dans "My two daddies", inspiré d'une histoire vraie, l'enfant en question n'est plus tout jeune et surtout trisomique. Personne ne veut de lui ; un couple est prêt à l'adopter...

Un foyer stable avec deux papas
En Californie, au début des années 80, Paul (Garret Dillahunt) et Rudy (Alan Cumming) débutent une relation amoureuse quand le destin met sur leur chemin Marco, un jeune garçon trisomique de 13 ans, malmené par sa mère toxicomane. Alors qu'elle est incarcérée, elle confie à Rudy et Paul la garde de son fils, qui va enfin trouver un foyer stable avec « ses deux papas ». Mais lorsque qu'on découvre qu'ils sont homosexuels, la société s'acharne pour leur retirer la garde de Marco. Ils vont combattre avec acharnement cette justice qui a tant de préjugés sur leur mode de vie...

Un puissant cri du cœur
« My two daddies » est un puissant cri du cœur. Le réalisateur Travis Fine interroge l'existence de l'instinct paternel et rappelle combien l'amour parental dépasse la filiation naturelle. Sur un ton intimiste, son récit se développe comme un flux tendu pour dire la douleur d'une passion incomprise et d'un combat noble. Ce film est la rencontre de deux vulnérabilités : celle d'un couple que la société est loin d'être prête à accepter et celle d'un enfant que personne d'autre n'est prêt à adopter. Travis Fine trace une voie sensible et juste pour décrire la complicité de deux hommes et d'un enfant, malmenés par un système judiciaire dont l'humanité de ses membres se heurte à la rigueur des lois qu'ils doivent appliquer. Un excellent trio d'acteurs pour un film doux-amer.

Marco, comédien émérite
Pour le rôle de Marco Deison, l'équipe du film a travaillé avec une association de personnes handicapées et a fait passer de nombreuses auditions. Leur choix s'est finalement porté sur Isaac Leyva, jeune homme ayant déjà une expérience d'acteur, qui a subjugué toute l'équipe. La seule difficulté résidait dans le fait de lui faire jouer des scènes de colère, sentiment très inconfortable pour lui. La productrice suggéra alors au réalisateur de jouer davantage sur ses silences pour mieux retranscrire ses humeurs. Son personnage n'en devient que plus convaincant.

Sortie en France
"My two daddies" sort en salles en France le 7 janvier 2015. Il sera présenté en avant-première le 6 janvier (à 20h) au Diagonal cinémas de Montpellier et suivi d'un débat avec des représentants des associations Lesbian and Gay Pride Montpellier et des Enfants d'Arc en Ciel. Le film a déjà remporté de nombreuses récompenses, dont le prix du public au Festival de Tribeca (New York).

My two daddies, de Travis Fine (sorti sous le titre "Any day now" aux États-Unis), avec Alan Cumming, Garret Dillahunt, Frances Fisher, 1h38. Sortie en France le 7 janvier 2015.


Voir la vidéo My two daddies

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr