Un site porno sous-titre ses vidéos X pour les malentendants

Résumé : Vers une sexualité sans tabou pour les personnes handicapées ? Un site porno propose désormais plus de 1 000 films sous-titrés et de l'audiodescription. Une démarche inédite qui s'inscrit dans un élan plus global...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

En général, les (a)mateurs de films porno apprécient davantage les images que les dialogues. Les personnes malentendantes sont malgré tout lésées. Dans ce contexte, le site Pornhub a décidé de rendre la pornographie plus accessible. Cette plateforme annonce en juin 2018 qu'elle intègre désormais des sous-titres sur plus de 1 000 vidéos, dans diverses catégories. Elle explique que le « texte descriptif et interprétatif » sera écrit pour les personnes qui « ne sont pas en mesure d'entendre le son original de la vidéo ».

Un site inclusif

Cette décision s'inscrit dans un projet plus vaste, Pornhub Cares, qui vise à démocratiser la pornographie pour les personnes en situation de handicap. « Ici, chez Pornhub, il est important que nous continuons à répondre aux besoins de tous nos usagers et à rendre notre contenu accessible à chaque individu », explique Corey Price, son vice-président. En 2017, le site a ainsi intégré des textes en gros caractères, de nouveaux raccourcis clavier et une rubrique « vidéo décrite » qui propose l'audiodescription de ses contenus aux personnes malvoyantes.

D'autres actions inédites

On observe une convergence d'actions et d'initiatives qui tentent de lever des tabous bien ancrés dans ce domaine. En mars 2018, Audible, filiale du géant Amazone, lance une série d'œuvres érotiques audio qui invitent à vivre des expériences inédites (article en lien ci-dessous). Une vingtaine de textes sensuels sont réunis dans cette collection nommée Libido. À Paris, du 28 au 30 juin 2018, se tient le Festival sexualité et handicap dans un centre culturel mythique et grand public, le Centquatre. Des stands, des conférences, une expo photos parfois cash et sans filtre, ainsi que la présence de l'ARS (Agence régionale de santé) d'Ile de France faisant écho à la position de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a défini la sexualité comme une composante non négociable de la santé. En Belgique, en 2018, une mutuelle a même décidé de rembourser en partie la consultation d'aide à la sexualité pour les personnes âgées ou handicapées (article en lien ci-dessous). Vers une sexualité active, épanouie et décomplexée ?

© alfa27/Fotolia

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 30-06-2018 par do santos :
jaime

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr