445 millions d'euros pour les établissements de santé

Résumé : Agnès Buzyn, ministre de la Santé, annonce le dégel de 415 millions d'euros de crédits pour les établissements de santé avant fin 2018. " Cela marque l'attention du Gouvernement à la situation de l'Hôpital ", affirme son communiqué.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Lors de la lecture définitive du PLFSS (Projet de loi de finances de la sécurité sociale) à l'Assemblée nationale, le lundi 3 décembre 2018, Agnès Buzyn, ministre de la Santé, a annoncé le dégel de 415 millions d'euros  de crédits au bénéfice des établissements de santé.

Avant fin 2018

Chaque année, une partie des fonds servant au financement des hôpitaux sont mis en réserve en début d'exercice. Selon le communiqué, « cette année, l'engagement et les efforts de chacun ont permis le respect de l'Objectif national des dépenses d'Assurance maladie (ONDAM) et permettent de dégeler l'intégralité des crédits mis en réserve ». Cette somme sera donc allouée avant la fin de l'année 2018. C'est la première année, depuis la création de ce mécanisme, que l'intégralité des crédits mis en réserve est restituée dès cette période de l'année et pour l'ensemble des champs d'activité (court séjour, SSR et psychiatrie).

Agnès Buzyn a reçu ce jour les présidents des fédérations d'établissements de santé pour leur présenter cette décision et leur « rappeler son attachement à ce que les établissements de santé puissent pleinement assumer leur mission et concourir à la stratégie de transformation du système de santé ».

Réagissez à cet article !  

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr