APF-Front national : la rencontre qui fait débat !

Résumé : La rencontre d'un représentant de l'APF 75 avec un candidat FN aux Régionales a suscité un certain remous. Faut-il se rapprocher de tous les partis pour faire entendre la voix des personnes handicapées ? La question fait débat !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

« Rencontre, cet après-midi, des représentants de l'Association des paralysés de France afin d'appréhender au mieux les problématiques handicap lorsque nous serons élus ». Cette légende, pleine d'assurance, accompagne une photo postée le 22 octobre 2015 sur le compte Facebook de Wallerand de Saint-Just, trésorier du Front national et candidat aux Régionales. A ses côtés, l'homme au catogan n'est autre que Pierre Sachet, représentant du conseil départemental APF 75. Ce post n'a pas manqué de faire grincer quelques dents…

Régionales, la course aux partis

L'échéance législative arrive à grands pas : le premier tour des régionales le 6 décembre 2015. Branle-le-bas le combat. Les associations ont encore quelques semaines pour faire entendre leur voix ou questionner les candidats sur leur politique handicap. C'est parfois par le biais d'un questionnaire envoyé à tous les partis comme lors des élections municipales en 2014 ou de rencontres en face à face. Dans ces circonstances, le FN est, après tout, que l'on s'en réjouisse ou non, une formation politique « comme les autres » qui rassemble « quelques » suffrages dans un pays démocratique. Y-a-t-il donc lieu de s'indigner d'une telle démarche ?

Un rapprochement sujet à controverse

Certains le pensent ! Ce parti d'extrême droite ne semble pas s'être encore débarrassé de ses vieux démons et toute tentative d'approche avec le FN reste un sujet extrêmement sensible, entaché de suspicion, de controverse, parfois d'indignation. A commencer par celle de Jean-Luc-Duval, président du Collectif citoyen handicap. « Si mes souvenirs sont bons le FN c'est ça, en autres (NDRL : propos tenus par Jean-Marie le Pen) : « On aide trop les handicapés. En privilégiant, en favorisant par trop les faibles dans tous les domaines, on affaiblit le corps social en général. On fait exactement l'inverse de ce que font les éleveurs de chiens et de chevaux. Je ne suis pas hostile à ce que l'on soulage les malheurs, par exemple les handicapés, mais on aboutit maintenant presque à une promotion du handicapé. » Autre temps, vraiment ?

Des militants indignés

Des militants de l'APF s'insurgent à leur tour. L'un d'eux explique : « La grande majorité des adhérents et bénévoles APF en Ile-de-France sont choqués de ne pas avoir été consultés et nombre d'entre eux demandent la démission de ce représentant parisien qui n'a représenté que lui-même. Le FN doit se réjouir d'avoir réussi ce « coup politique ». » Interrogée par Handicap.fr, l'APF a donné la réponse suivante : « L'APF s'est engagée pour interpeller les candidats aux élections régionales avec une approche apolitique. Dans cette continuité, l'association n'a pas donné de consignes nationales particulières par rapport au FN du fait de son approche apolitique (adhésion des membres de l'association qui sont adhérents à tous les partis politiques). En revanche, interpeller les candidats des partis politiques ne veut pas dire "cautionner" les candidats. L'APF est avant tout attentive au vivre ensemble. »

« APF-FN : Les liaisons dangereuses »

En d'autres termes, il s'agirait donc d'une initiative personnelle de monsieur Sachet qui n'engagerait l'association ni sur le plan local, ni sur le plan national. « Sauf que… », commente Elisa Rojas, « il ne s'agit pas d'un simple membre, mais bien d'un représentant (de la délégation de Paris), présenté comme tel sur la photo ». Le titre du post de cette avocate en situation de handicap, l'une des chevilles ouvrières du collectif Non au report de 2015, est sans équivoque « APF-FN : Les liaisons dangereuses ». Et de déplorer le fait que « sur le plan national, l'APF avait déjà accepté en 2012 la signature du FN, en la personne de sa présidente même, sur son pacte ». Elle s'interroge sur le fait que, « à en croire la réponse de l'APF, les représentants de l'APF ne représentent pas l'APF ? Ils font exactement ce qu'ils veulent, quand ils veulent et ne suivent aucune ligne directrice. C'est euh… comment dire ? Etrange, pour ne pas dire inquiétant. L'APF se déclare indépendante politiquement mais ses représentants peuvent aller serrez la paluche à des membres du FN, qui sont devenus à ses yeux des politiques d'un "bord", comme un autre. »

10 % de l'électorat ?

« Donc pour être clair, questionne à son tour Walter Salens, ancien militant APF et directeur d'une EA, la seule question que l'on doit se poser, c'est cette rencontre est-elle orchestrée par l'association en question ou à l'initiative d'une personne ? ». « Et quand bien même ? » rétorque Frédéric Bouscarle, président de Handi pop' et élu Les Républicains du 10ème à Paris, que le FN a tenté de débaucher en septembre 2015 (article en lien ci-dessous) « je ne suis pas étonné de cette démarche ; il me parait normal que les associations défendent leurs intérêts auprès de tous les partis. Mais là où je lance une alerte, c'est sur le côté opportuniste de la situation. Le FN ne s'est jamais intéressé au handicap mais il a aujourd'hui bien compris qu'avec environ 10 % de la population en situation de handicap, c'était un électorat qu'il valait mieux ne plus négliger».

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 06-11-2015 par Sabbat :
Ils devraient prendre notre place, de plus, je suis certaine que si ces personnes touchaient l'AAH, ils seraient au fond du trou..

Le 06-11-2015 par José SISA :
Le 'voila' qui termine le post de Elisa Rojas sonne comme le 'et toc !' ou comme le 'Voilà !' d'une petite fille jalouse.L'APF est constituée de citoyens de la société française... Et à ce titre il devrait y avoir dans le groupe des 'élus' une proportion de voleurs, pédophiles, arnaqueurs en tout genre, et aussi et surtout, un bon nombre de megalo en tout genre, attirés par la deuxième association de France qui pèse 800 millions d'euros de budget annuels.Les actions de valeurs humanistes des membres de L'APF ne sont plus à démontrer, et ceci depuis plus de 80 ans.

Le 06-11-2015 par José SISA :
SUITE de mon commentaire :
Alors que l'avocate Rojas avec sa plume aiguisée et son ego au moins aussi gros que le mien se 'tape' L'APF dans ses posts (FB) ... Pourquoi çà ne m'étonne pas?Et je précise ici que (et ceux qui me connaissent le savent) je ne défend en rien la politique des petits pas et des arrangement entre amis de L'APF.MAIS je ne vais pas laisser une personne handicapée, même avocate, laisser faire croire que la grande majorité des 'représentants' de L'APF ont quoi que se soit à voir avec le parti de merde qu'est le FN.

Le 06-11-2015 par José SISA :
Et pour répondre à la question dans l'encart de l'article (faut-il se rapprocher...) la réponse est OUI ! par contre, de là à vomir sur l'APF sur CE SUJET (alors qu'il y a bien d'autres problèmes à dénoncer, mais pas ici) je trouve que de la récupération ! voilà ! (lol)

Le 07-11-2015 par Patrice TRIPOTEAU :
LAPF a été informée a postériori de cette initiative et elle en est également choquée. Elle ne peut pas non plus accepter cette tentative d'instrumentalisation politique.
Elle vient de rappeler à son réseau les règles à suivre pour éviter tout nouveau dérapage.
Elle réaffirme dans un communiqué de presse sur les élections régionales que « lAPF attend en effet de lensemble des conseils régionaux quils impulsent une politique volontariste en matière de handicap, dans le cadre dune société inclusive, cest-à-dire une société du vivre ensemble ouverte à tous, fondée sur des valeurs de solidarité, de non-discrimination, de respect des droits de lhomme et de toutes les différences » (http://www.reflexe-handicap.org/)
Patrice TRIPOTEAU
directeur général adjoint de l'APF

Le 08-11-2015 par Mallet yves :
C'est une superbe connerie
Que l'on rencontre les représentants des "partis" politiques oui il le faut et malheureusement tous les partis.
Mais ça doit se passer en interne et surtout ne pas convoquer la presse pour ça
Il est bien évident que le FN profite de cet article:
"Vous voyez bien qu'on est Cool on prend même en compte les demandes des personnes handicapées...."

Le 08-11-2015 par odile31 :
On attend que Mr SACHET nous dise quand sont prévus les mêmes rencontres avec tous les partis politiques ! On veut des dates !
Surtout a-t-il pensé à demander au parti de la Haine pourquoi, si ce parti prétend défendre les personnes handicapées, ses députés ont-ils voté pour la ratification de l'ordonnance cet été ???

Le 08-11-2015 par odile31 :
Suite Mr SACHET: A-t-il aussi demandé à ce parti pourquoi il ne prend pas clairement position sur les propos de son fondateur JM LE PEN :
« On aide trop les handicapés. En privilégiant, en favorisant par trop les faibles dans tous les domaines, on affaiblit le corps social en général. On fait exactement l'inverse de ce que font les éleveurs de chiens et de chevaux. Je ne suis pas hostile à ce que l'on soulage les malheurs, par exemple les handicapés, mais on aboutit maintenant presque à une promotion du handicapé. »
En tout cas à titre personnel il y a des démarches que je suis incapable de faire sans envie de gerber ! Ca doit être mon handicap...
Envie de gerber face à certains partis partisans de la Haine mais compassion et désolation pour ceux qui se sont font siphonnés le cerveau par un parti qui exploite l'abandon des personnes handicapées par ceux qui nous ont gouvernés ces dernières années et nous gouvernent encore.

Le 08-11-2015 par Collectif Citoyen Handicap :
José sisas : Donc je résume tes commentaires, L'APF pratique la politique des petits arrangements entre amis que tu dénonces sans toutefois le faire vraiment .... Tu enchaîne sur des propos insensés sur Elija, elle serait jalouse des 800 Millions de subventions de l'APF, laisse moi te dire que c'est bien plus, tu es mal informé, et cela fais parti aussi de la politique d'arrangement entre amis que tu dénonces. Tu attends quoi de faire partie des 3 plus gros salaires annuels cumulés de l'APF qui s'élève à 1,1 Millions d'euros, ne rêve pas, passe à autre chose ....

Le 08-11-2015 par Collectif Citoyen Handicap :
Enfin José, Elija a réussi a informé Mr Tripoteau qui a son bureau dans le 75, d'une chose qui s'est passé juste à coté .... Bravo a elle, combien de rencontre comme celle-la sans que personne le sache donc ? moralité : Si Elija n'avait pas dénoncé alors Mr Tripoteau ne l'aurait pas fait , Pas vu pas pris est donc le nouveau slogan de l'APF. Bonne journée

Le 08-11-2015 par GUER Damien :
Bonjour à tous, cet article est à vomir. le FN aujourdhui, n'a aucune responsabilité au niveau régionale. Ce représentant de l' APF n'a pas était mandaté par la région. de ce faite, moi même acteur investit de cet association. Je ne cautionne pas la récupération de ce candidat. à bonne entendeur

Le 08-11-2015 par Marie-Hélène :
Attention! Attention! Que l'on ne perde pas de vue qu'il s'agit d'une association de personnes handicapées donc de personnes atteintes d'une maladie, ce qui n'a donc rien a voir avec la politique!!!
Parmi les membres de l'APF, il y a des personnes qui sont en souffrance due à la maladie elle-même; l'isolement social; la précarité....
Ces personnes n'ont pas besoin de promesses politiques qui vont se réaliser dans un futur incertain, mais elles ont besoin qu'on les aide dans leur quotidien!
Je ferais remarquer que la promesse d'accessibilité totale en 2015 n'a pas été tenue; Ségolène Neuville a failli faire passer ce projet de loi scandaleux et inadmissible de la prise en compte des interêts des livrets d'épargne dans le calcul de l'AAH. Projet de loi retiré grâce à la réactivité de l'APF!
Ces 2 exemples montrent qu'il ne faut pas faire confiance aux politiciens de tout bord!!!!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches