2019, un grand centre européen de biothérapies innovantes

Résumé : L'AFM-Téléthon et Bpifrance s'associent pour ouvrir le plus grand centre européen qui vise au développement et à la production de thérapies géniques et cellulaire innovantes. Une nouvelle étape sur le chemin du médicament.

Par , le 

Réagissez à cet article !

L'AFM-Téléthon et le fonds Société de projets industriels (SPI), géré par la banque publique d'investissement Bpifrance, s'associent pour créer dès 2019 « le plus grand centre européen de développement et production de thérapies géniques et cellulaires », ont-ils annoncé le 9 octobre 2015 dans un communiqué conjoint. L'AFM-Téléthon apportera son savoir-faire et investira 36 millions d'euros, tandis que SPI investira 84 millions dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir.

Création de nombreux emplois

Ce projet est « à la fois une réponse pour permettre à l'AFM-Téléthon de mener à bien sa mission, tout en permettant l'émergence d'un acteur de référence qui va structurer une filière naissante et créer de nombreux emplois », commente Magali Joessel, directrice de SPI à Bpifrance. Pour l'association AFM-Téléthon, qui dispose déjà à Evry du laboratoire Généthon-Bioprod, arrivé à saturation de sa capacité de production, c'est une « nouvelle étape » sur le chemin du médicament. « Il faut voir plus grand et prévoir déjà de passer à l'industrialisation et à la commercialisation dans les prochaines années des produits jusque-là fabriqués pour des essais sur l'humain », explique à l'AFP Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'association de malades.

Sa propre usine de production

Ce nouveau centre, d'une surface de 13 000 m2, sera « l'élément clé d'une filière industrielle qui permettra de répondre aux besoins des laboratoires de l'AFM-Téléthon ainsi qu'à ceux de nombreux acteurs académiques et industriels des biotechnologies », explique le communiqué. Il proposera une plateforme pour la production des thérapies, qu'il s'agisse d'essais cliniques ou de diffusion post-AMM (Autorisation de mise sur le marché). La société sera détenue majoritairement par l'AFM-Téléthon, à hauteur de 54% du capital à sa création, et disposera des fonds propres nécessaires au lancement de son usine de production et au développement de biothérapies innovantes.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr