Abandon de la gestion des MDPH par les départements ?

Résumé : Le gouvernement renoncerait-il à transférer la gestion des MDPH aux départements ? C'est ce que prétend l'Unapei. La mobilisation des associations semble avoir porté ses fruits. Mais pas de changement pour les ESAT !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Depuis fin novembre 2012, toutes les associations de personnes handicapées, s'exprimant par le biais de son Comité d'entente qui regroupe 70 d'entre elles, craignaient que la gestion des MDPH (Maisons départementales des personnes handicapées) ne soit désormais confiée aux Conseils généraux, et donc à chaque département. C'est en tout cas ce que prévoyait l'avant-projet de loi sur l'Acte III de la décentralisation. Une telle perspective remettait en cause le principe fondateur de participation et d'égalité des personnes handicapées sur tout le territoire instaurée par la loi handicap de 2005.

Or, selon l'Unapei qui a eu connaissance des évolutions de ce texte, il semblerait que les dispositions relatives aux MDPH aient été retirées ; elles seraient donc maintenues dans leur forme actuelle. Mais, avant de crier définitivement victoire, encore faut-il que le gouvernement confirme l'abandon total et définitif d'un tel transfert. L'Unapei souhaite également que la CNSA voit son rôle renforcé dans le pilotage des MDPH.

Et pour les ESAT ?

A l'inverse, le transfert des ESAT (Etablissements et services d'aide par le travail, ex CAT) aux Conseils généraux, qui entrait également dans le champ de cette réforme, serait, lui, maintenu. Pour garantir l'égalité de moyens et de traitement sur tout le territoire, et compte-tenu de la situation financière actuelle des ESAT et des Conseils généraux, l'Unapei exige certaines garanties dont, notamment, l'achèvement du plan de création de 10 000 places lancé en 2008 et récemment suspendu, ou le transfert des crédits nécessaires à son financement. Globalement, les associations craignent que ce transfert ne fragilise davantage les personnes handicapées.

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 21-02-2013 par josette :
il faut le lire contentieusement

Le 21-02-2013 par andy :
En même temps, peut-être que si les MDPH sont transférées, elles seront une petit peu plus efficaces, rapides,.....que les employés(ées) fassent leur boulot quoi !!
C'est tout ce que j'avais à dire.
Merci à ceux qui me liront.

Le 21-02-2013 par Isabelle :
A la MDPH ils ne sont vraiment pas violents au boulot, pas du tout rapide, attendre au moins 6 mois pour traiter un dossier c'est inadmissible et pourtant ils sont nombreux a glander

Le 22-02-2013 par steph :
MDPH rapides :efficace NON NON
PAS URGENT LE HANDICAP IL FAUT PARTAGER L ENVELOPPE aide humaine POUR MA PAR 1H15 avec ça je suis bien aide /// spondylarthrite SPA ET CHRONE

Le 22-02-2013 par Emmanuel Muniwe :
Je pense que l'Administration se debarasse Lachement d'un Sujet qu'elle ne Sait pas GERER.

Le 22-02-2013 par Henri Galy :
Cette polémique sur les MDPH n'est qu'un rideau de fumée : tout le monde sait très bien que les MDPH sont déjà entièrement contrôlées par les Conseils généraux et que, dans les CDAPH, les associations ne servent qu'à la décoration, sans jamais s'opposer sérieusement aux élus qui les subventionnent !

Ce qui serait le plus important, car cela c'est très grave, ce serait de savoir si l'AAH va effectivement être départementalisée (Cf. article "Projet de décentralisation : les MDPH en danger ?" publié le : 28/11/2012)... Mais l'article n'en parle pas.

Le 23-02-2013 par Cubier :
Beaucoup de Blabla, par contre il est vraiment nécessaire de garder la MDPH, mais donner lui les moyens de réussir plut^t que de vouloir faire des réformes qui sont décidés par des Elus qui ne sont en aucun cas concerné par le Handicap .

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches