Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Google street view pour personnes en fauteuil roulant ?

Résumé : Le principe du Google street view appliqué aux personnes circulant en fauteuil roulant ? Cette belle idée est née au Brésil et vient de recevoir le soutien de Google. Une expérience novatrice qui pourrait gagner tous les trottoirs de la planète.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Google street view spécial fauteuil roulant, c'est peut-être pour bientôt ? Les Brésiliens seront certainement les premiers servis puisque cette brillante idée émane du publicitaire brésilien Eduardo Battiston, féru de nouvelles technologies. Il vient en effet de remporter le concours d'accessibilité de Google (qui récompense les technologies qui permettent de simplifier la vie de tous) avec un projet qui vise à installer des caméras sur des fauteuils roulants pour cartographier les trottoirs de São Paulo.

La planète passée au crible

Il pourrait ainsi mettre en place une sorte de Google street view spécifiquement conçu pour personnes à mobilité réduite. Rappelons que cette application permet d'explorer les sites du monde entier en profitant d'images à 360 degrés, de découvrir des merveilles naturelles, de suivre une route touristique, d'entrer dans des restaurants et petites entreprises et même de naviguer sur l'Amazone ! En s'appuyant sur ce concept, une variante « mobilité réduite » proposerait de détailler les particularités de chaque trottoir, de chaque site et d'indiquer les difficultés rencontrées par les usagers en fauteuil roulant.

12 500 euros pour un projet titanesque

Eduardo Battiston a reçu, pour son projet, une subvention de 12 500 euros... qui ne suffiront certainement pas à passer au crible les trottoirs du monde entier. Car un tel référencement suppose un travail de longue haleine puisqu'il faut arpenter toutes les rues existantes, et dans les deux sens ! Le créateur en appelle donc à d'autres sponsors susceptibles de lui fournir des équipements en échange d'une exposition médiatique, notamment des fabricants de caméras.

Associations mises à contribution

En janvier 2013, Eduardo Battiston se rend à Palo Alto, en Californie, pour rencontrer les managers de Google qui l'aideront à peaufiner les détails de son projet. Pour commencer, trente testeurs handicapés doivent être équipés. Mais ceux qui le souhaitent pourront également, grâce à une application en ligne, apporter leur contribution, en signalant la présence de trottoirs en mauvais état, l'absence de rampes ou tout autre problème d'accès. Des associations de personnes handicapées se sont déjà manifestées pour proposer leur aide.
A terme, Eduardo Battiston aimerait que ce dispositif devienne un simple « bouton » à l'intérieur de la page de Google maps. Un outil d'accessibilité universelle pour tous, la consécration pour lui !

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches