Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Handi skippers : objectif Tour de France à la voile !

Résumé : L'équipage de Damien Seguin, skipper né sans main gauche, est fin prêt pour une nouvelle saison en Diam 24, avec le Tour de France à la voile en ligne de mire. Il entraîne dans son sillage des jeunes handicapés qui souhaitent défier la mer...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

L'équipage Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains (DPDM) skippé par Damien Seguin (interview en line ci-dessous) retrouvera dans dix jours le circuit Diam 24 à l'occasion du Spi Ouest France qui aura lieu à La-Trinité-sur Mer-du 26 au 28 mars. Né sans main gauche, Damien Seguin est un skipper qui a remporté les Jeux d'Athènes en 2004 en voile paralympique et gagné une médaille de bronze à Pékin en 2008. Damien pratique également la course au large et a terminé 8e de la Route du Rhum 2014. Enfin, il a récemment décroché un quatrième titre mondial en 2.4.

Le Tour de France en ligne de mire

Si l'objectif de cette année reste un Top 10 sur le Tour de France à la Voile (du 8 au 31 juillet 2016), l'équipage compte bien faire ses armes sur les six régates d'avant-saison, inscrites à son programme. Prendre le bateau en main, tester les différentes configurations d'équipage et apprendre à mieux se connaître sont les enjeux de ces épreuves en vue du Tour. Mais pas seulement. Damien et ses équipiers sont impatients de découvrir le niveau de la concurrence. « A l'heure actuelle, il nous est difficile de nous comparer à nos concurrents. Ces régates de pré-saison sont importantes car elles vont nous permettre de découvrir nos adversaires et de nous jauger par rapport au reste de la flotte, explique Damien ».

Un deuxième équipier handisport en renfort

Année paralympique oblige (c'est Rio 2016 !), Damien Seguin ne sera pas présent sur l'ensemble des régates. En son absence, c'est Eric Flageul (ayant pour handicap l'usage d'un seul bras) qui prendra la barre de leur Diam 24. Une association qui ravit Damien ! « Avec la Fondation FDJ, nous avons la volonté d'accroitre l'effectif handi sur le Diam 24, poursuit-t-il. Tous les handicaps ne permettent pas de faire du Diam mais Eric, qui participera aux Jeux paralympiques en Sonar (après une participation aux Jeux de Londres 2012) était très intéressé pour venir naviguer avec nous cette année. Il navigue très bien et parle de son handicap de manière positive, ce qui correspond bien à l'image que l'on souhaite donner au projet. Nous avons déjà navigué ensemble mais nous ne serons pas à bord en même temps pendant le Tour. En revanche, nous nous associerons parfois sur des régates d'avant-saison. ».

Des jeunes espoirs de la voile

Le programme Jeunes espoirs mis en place par la Fondation FDJ et l'association DPDM a pour objectif d'aider des jeunes handi pratiquant la voile à se former à la pratique du multicoque en vue d'intégrer le team de Damien Seguin sur le Tour de France à la Voile en 2017. Pour ce faire, son association a mis à leur disposition des Weta, petits trimarans qui leur permettront de fourbir leurs armes en multicoque. Mathieu Laperche, licencié à la Société nautique de la Trinité-sur-Mer, et Ange Margaron, de Nouvelle-Calédonie, sont les deux Jeunes espoirs retenus pour l'année 2016. Ils ont été repérés lors du programme JAP (Jeunes A Potentiel) mis en place par la Fédération handisport et dont la vocation est de déceler les jeunes talents. Mathieu et Ange participeront dès le mois d'avril à des entraînements puis à des régates en trimaran et seront présents sur quatre étapes du Tour de France pour effectuer des régates d'exhibition sur Diam 24 et faire partager leur expérience de la handivoile au grand public.

© Jean-Marie Liot / A.S.O

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 31-03-2016 par Active-D :
Il y a de nombreuses personnes handicapées de tous "bords" qui naviguent sur des voiliers. Juste avec une préparation mentale et physique adaptée, un peu d'expérience, et ce loisir nautique peut apporter à un amoureux de la mer qui a un handicap, d'énormes satisfactions selon moi qui suis une personne handicapée psychique soignée ayant une expérience de la navigation sur des voiliers allant jusqu'à 16 mètres, en France- Afrique du Sud-USA- Égypte (Océan Atlantique et Océan Indien, Mer Rouge et Nile). Mes voiliers préférées sont ceux des chantiers très connus mondialement initialement uniquement conçus à Saint-Gilles-Croix-de-Vie en Vendée par la société de Madame Annette Bénéteau-Roux, devenue un très grand groupe fort apprécié.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches