Résumé : L'objectif du programme RITHa : réussir l'intégration des travailleurs handicapés dans les entreprises, en partant de leur propre expérience et grâce à l'échange. Découvrez chaque semaine dans Handicap.fr un éclairage du guide RITHa n°1

Par , le 

Réagissez à cet article !

DEVELOPPER DES RELATIONS SATISFAISANTES AVEC SON MANAGER est une préoccupation normale de tout salarié. Mais le handicap pose aux deux parties des questions spécifiques qui doivent être abordées en même temps humainement et professionnellement.

1 À des moments, ma manager oublie mon handicap, ma fatigue due à la fin de journée, au stress. Alors je lui signale à nouveau mon souci. Ma manager le comprend très bien. En réunion, elle a pris conscience de ma difficulté de concentration, elle me laisse me déconnecter en sortant de la réunion afin de souffler, de reposer mon cerveau. Pour de gros travaux, elle m'impose des pauses que je n'aurais jamais prises de moi-même pour ne pas me sentir différente.

2 J'ai d'abord eu un manager difficile, qui ne cherchait pas à créer de l'humain mais qui ne faisait qu'attendre de moi que je sois béton sur l'administratif. Alors j'ai demandé à changer de service au bout d'un an et demi. Puis est arrivée une nouvelle manager, très à l'américaine. Elle m'a enlevé la pression, m'a laissé reprendre mes marques, travailler à la mesure de mes capacités, de mon rythme. Je lui dois tout. J'aurais démissionné sans elle.

3 Mon manager est comme un entraîneur de foot. On a parlé de mon handicap à l'entretien d'embauche, on n'en parle plus maintenant. C'est comme s'il me disait « J'ai compris ton handicap, je t'ai compris, je sais ce que tu peux faire, je sais ce que tu ne peux pas faire. On va tabler sur ce que tu sais faire ».

4 Pour l'avoir expérimenté sur le terrain, il est selon moi indispensable de nouer avec le manager une relation professionnelle de confiance et de transparence. Il faut communiquer clairement sur la nature de son handicap et sur les contre‑indications inhérentes à ce dernier. Cela permettra au manager de réajuster le poste de travail et de considérer le travailleur handicapé comme un collaborateur efficace.

5 Les responsables favorisent cette bonne relation qui règne dans le service.Je dirais que tout cela est dû à leur qualité d'écoute, de disponibilité. Du coup, toute l'équipe est très compréhensive. On prend plaisir à venir travailler, c'est génial. Quant à mon handicap, on n'en parle plus. Je leur en ai parlé lors de l'entretien d'embauche. À présent, il est même plus évoqué, il est oublié, dans le bon sens. C'est une faiblesse comme une autre, un élément comme un autre, il n'y a pas de soucis d'acceptation par les autres collègues.

Le regard du coach

Pour que la relation avec son manager soit la plus satisfaisante possible, le sujet du handicap gagne à être abordé, surtout quand il est visible et qu'il a potentiellement un impact sur l'organisation du travail. Mais il est à aborder au même titre que les contraintes d'ordre familial, par exemple. Il n'est pas ici question de compétences, mais d'un contexte qui est à prendre en compte pour que chacun, collaborateur comme manager, ait les moyens d'atteindre des objectifs partagés. Et cet échange sera d'autant plus efficace que des
qualités telles que l'écoute, l'ouverture, ou bien encore l'adaptabilité vont être mobilisables par le manager, comme par le collaborateur.

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord."

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr