1 milliard de personnes handicapées : l'ONU se mobilise !

Résumé : Lors de l'assemblée annuelle des Nations Unies, le 23 septembre 2013, à New-York, les chefs d'États et de gouvernements ont adopté un plan d'action destiné à renforcer les droits des personnes handicapées. Un milliard de personnes concernées.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

La Réunion de haut niveau de l'Assemblée générale sur la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et autres objectifs de développement adoptés au niveau international pour les personnes handicapées, prévue à New York le 23 septembre 2013, revêt un caractère historique.
C'est en effet la première fois qu'une telle manifestation est organisée aux Nations Unies. Son Département des affaires économiques et sociales (DAES) a joué un rôle de chef de file dans la préparation du document final de cette réunion. Ce texte « visionnaire » demande aux États membres d'inclure la problématique du handicap dans le programme de développement pour l'après-2015. L'OMS (Organisation mondiale de la santé) s'en félicite.

Le plus large groupe de minorités

Les personnes handicapées représentent 15% de la population mondiale, soit un milliard de personnes, dont 80% vivant dans les pays en développement. « Il s'agit là du plus large groupe de minorités dans le monde », a résumé Daniela Bas, directrice de la Division des politiques sociales et du développement du DAES. Elles ont trop longtemps été considérées comme vulnérables. En réalité, elles sont parfaitement capables de contribuer au développement. Pour cela, il faudrait que tous les aspects de ce développement leurs soient accessibles et qu'elles soient associées à toute initiative. »

Une santé précaire

Selon le représentant de l'OMS, « les disparités entre les personnes handicapées et les non handicapées en matière d'accès aux services de santé, y compris la réhabilitation et les appareils fonctionnels, sont flagrantes. » La moitié des personnes vivant avec un handicap dans le monde sont incapables de payer les soins de santé dont ils ont besoin. Sans parler du manque d'accessibilité des lieux de soins ! Et de poursuivre : « Or, les barrières existantes peuvent être éliminées si les États mènent des politiques en ce sens, et notamment en les aidant financièrement. La nouvelle convention de l'ONU peut aider à réduire ces obstacles. »

OMS : un plan d'action jusqu'en 2021

A titre d'exemple, seulement 10% des 70 millions de personnes ayant besoin d'un fauteuil roulant en sont dotées, 200 millions de personnes n'ont pas les moyens de porter des lunettes et sur les 360 millions de personnes atteintes de surdité profonde, seules 10 % portent des prothèses auditives. C'est pourquoi, après la publication en 2011 d'un rapport sur le handicap comme enjeu mondial de santé publique, l'OMS vient donc de définir un plan d'action 2014-2021 intitulé « Un meilleur état de santé pour les personnes handicapées ». Il s'appuie sur des méthodes et expériences qui, à travers le monde, ont porté leurs fruits. Il sera présenté lors de la 67ème Assemblée mondiale de la santé en mai 2014.

L'UNICEF en faveur des enfants

De son côté, l'UNICEF s'efforce de rendre « visibles » les enfants handicapés. En 2013, sa publication phare, « La situation des enfants dans le monde », les a d'ailleurs pris pour thème. « C'est d'autant plus regrettable qu'ils représentent un tiers des enfants non scolarisés, a précisé M. Kumaresan, représentante de l'UNICEF. Un développement durable suppose la prise en compte de l'humanité dans toute sa diversité. »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 03-10-2013 par GKCLOTO :
Ebfin la reconnaissance du handicap.

Le 05-10-2013 par tshitenge valentin :
Des avancées très significatives,malheureusement peut ou pas vulgariser dans beaucoup de pays c'est le cas au congo kinshasa;la grande majorité de personne en situation du handicap n'ont pas de chance d'être au courant de tout es ses informations que faire?

Le 05-10-2013 par tshitenge valentin :
enfin nous avons une reconnaissance mondial

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr