Court-métrage sur la voile : l'autisme largue les amarres !

Résumé : Une rencontre, celle d'Ilé, onze ans, autiste, et de Gilles, éducateur en voile, lui aussi handicapé. Tous deux ont pris le large sur la Mouette Rieuse pour faire tanguer les préjugés. Un court-métrage de 8 min retrace leur initiation en mer.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Larguez les amarres et les aprioris sur l'autisme avec ce court-métrage « Autisme et voile ». Quand le handicap moteur rencontre l'autisme, une aventure unique se dessine... Tourné en septembre 2013, ce documentaire de 8 minutes est l'oeuvre de l'équipe de bénévoles de l'association « Barrez la différence ! ». Ce projet est né en en décembre 2012 pour permettre à la famille d'un enfant autiste, en exclusion scolaire, de pouvoir se retrouver ensemble autour d'une activité en bateau collectif adapté. Tous ont mis les voiles vers l'archipel de Bréhat, en Bretagne (22). Il ne s'agit pas d'une balade en mer mais bien d'une initiation à la voile pour tous... Trois jours partagés avec Jean-François Castell, caméraman et réalisateur.

Un centre de voile pour tous

Ilé, un jeune garçon autiste de onze ans offre son enthousiasme à la caméra. Passionné par le cinéma d'animation et les voyages, Ilé voyage à travers le monde, chante et se moque des normes. Pour l'apprivoiser, il faut observer, longtemps, patiemment, et entrer dans son monde. Dans la vie, Sylvain, son papa, a choisi lui aussi d'aller à contre-courants. Tous deux rencontrent Gilles le Druillennec, infirme moteur cérébral de naissance, fondateur du centre de voile « Barrez la différence », la seule personne handicapée en France titulaire du brevet d'éducateur sportif de voile. Installé à Bourbriac (près de Paimpol), son centre est ouvert à tous (valides, handicapés, familles) du mois d'avril à octobre. Il embarque les volontaires sur un bateau adapté « la Mouette Rieuse » et un catamaran biplace « le Rikaneur ».

Des forces invisibles aux yeux du monde

Plus largement, ce film, qui a pu voir le jour grâce au soutien de la fondation Moral d'acier, fait écho à la situation catastrophique des enfants autistes en France. En effet, plus de 80% ne sont pas scolarisés, ni en milieu ordinaire ni en écoles spécialisées. Leurs parents sont encore montrés du doigt, les méthodes d'apprentissage ne sont pas reconnues... Pourtant, ce film n'a pas vocation à polémiquer mais à démontrer qu'un enfant autiste est capable de partager, de vivre, d'apprendre en milieu ordinaire pourvu que l'encadrement et la pédagogie soient adaptés... Ho hisse et hisse haut les forces et les atouts d'Ilé même s'ils sont souvent invisibles aux yeux du monde.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 05-11-2013 par W.Salens :
Bel hommage d'abord à Gilles, le fondateur de ce centre de voile. Belle illustration de ce que une personne autiste peut être et devenir. Bonne continuation à Ilé. L'article met le doigt sur ce que n'est pas fait en France à l'égard des enfants autistes, tout comme le livre du couple Perrin (Louis pas à pas)que je viens de terminer. Après la vidéo regardez une autre: coin sup. gauche: Il y a finalement quelqu'un là-dedans. Le frère cadet Nicolas commente le parcours de son frère Hadrien, 15 ans maintenant. Vers la fin, les questions-réponses du frère cadet à son grand frère.Encourageant, émouvant et instructif.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr