Convention CAF : plus de moyens pour les enfants handicapés

Résumé : Parce qu'un enfant sur cinq vit dans une famille pauvre, l'Etat et la CNAF ont signé une convention pour soutenir les plus démunis. Elle promet également plus de moyens pour l'accueil des enfants handicapés et une meilleure accessibilité des CAF

Par , le 

Réagissez à cet article !

Le 16 juillet 2013, l'État, en la personne de Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées, et la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) ont signé une convention d'objectifs et de gestion. Celle-ci va orienter et encadrer les politiques ainsi que les moyens de la branche famille de la Sécurité sociale pour les cinq prochaines années. Elle concerne, notamment, l'amélioration de l'accueil et de l'accompagnement des personnes et plus particulièrement des enfants en situation de handicap pris par la CNAF, notamment à travers deux nouvelles mesures :
• La mobilisation de financements spécifiques pour des solutions d'accueil des enfants en situation de handicap.
• L'engagement de rendre accessibles 75% des CAF dès 2014.

Un enfant sur cinq vit dans une famille pauvre

Plus largement, deux grands objectifs du plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et l'inclusion sociale ont été clairement repris dans cette convention : améliorer le recours aux droits pour mieux prévenir les ruptures et les situations irrémédiables et réduire la pauvreté et sa reproduction de génération en génération. Car on constate qu'aujourd'hui un enfant sur cinq vit dans une famille pauvre. Ce nouveau programme a donc pour ambition d'enrayer la reproduction des inégalités et de soutenir les familles les plus démunies.

De nouvelles mesures anti-pauvreté

Ce sont donc plusieurs mesures soutenues par la ministre qui vont être relayées par les Caisses d'allocation familiales :
• L'amélioration de l'accès au juste droit des personnes grâce aux « Rendez-vous des droits ». Ce rendez-vous sera un temps privilégié entre la personne et son conseiller pour faire un bilan de sa situation et obtenir les aides dues (prestations gérées par les CAF, aide du fonds de solidarité logement, CMU-c et ACS, tarifs sociaux de l'énergie, aides extra-légales des CCAS...). Près de 100 000 personnes bénéficieront de cette prestation.
• La réalisation de l'objectif d'accueil en crèche d'au moins 10% d'enfants vivant dans des familles pauvres.
• L'expérimentation par dix caisses d'allocations familiales de comités d'usagers, dont l'objectif est de recueillir l'avis et les idées des allocataires pour concevoir des services simples, lisibles et faciles d'accès.

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches