Mondiaux handisport: la Chine sur sa lancée des Jeux

Résumé : Dominatrice lors des jeux Paralympiques de Londres en 2012, la Chine paraît de nouveau intouchable à l'occasion des Championnats du monde d'athlétisme handisport qui se disputent du 19 au 28 juillet à Lyon

Par , le 

Réagissez à cet article !

LYON

Dominatrice lors des jeux Paralympiques de Londres en 2012, la Chine paraît de nouveau intouchable à l'occasion des Championnats du monde d'athlétisme handisport qui se disputent du 19 au 28 juillet à Lyon, marqués par l'absence du Sud-africain Oscar Pistorius.

Avec les Chinois, qui avaient remporté 86 médailles aux JP dont 36 en or, près de 1.300 athlètes représentant une centaine de nations sont engagés dans cette compétition.
La Russie, la Grande Bretagne et les Etats-Unis seront cette fois encore les principaux adversaires de la Chine alors que l'équipe de France espère figurer dans le Top 10 avec ses chefs de file Amélie Le Fur, championne olympique sur 100 m et 2e en longueur, et Arnaud Assoumani, médaillé d'argent et de bronze à Londres en longueur et au triple saut.

Accusé du meurtre de sa compagne, Reeva Steenkamp, le 14 février, Pistorius, champion olympique en titre sur 400 mètres T44 (amputés des membres inférieurs) s'entraîne et peut voyager à l'étranger mais a décidé de ne participer à aucune compétition cette année. Il laisse ainsi le champ libre à ses concurrents habituels.
Sur 100 m, le Britannique Jonnie Peacock sera un prétendant sérieux tout comme le Brésilien Alan Oliveira sur 200 m (champion paralympique en 2012) et 400 m.
D'autres athlètes sont très attendus. Parmi eux, le Suisse Marcel Hug et le Français Julien Casoli, qui pourraient profiter de l'absence de David Weir pour s'imposer sur les courses de fond et demi-fond T54 (paraplégiques ou assimilés). Mais aussi la Britannique Hannah Cockroft, multiple championne et notamment à Londres sur 100 m et 200 m T34 (athlètes paralysés cérébraux ou assimilés).
Enfin, l'Irlandais, Michael McKillop, plusieurs fois titré aux jeux Paralympiques et aux Mondiaux sur 800 m et 1500 m T37, épreuves pour les athlètes à infirmité motrice et cérébrale, sera lui aussi grand favori dans ces disciplines.
Chez les déficients visuels, son compatriote Jason Smyth sera difficile à battre sur 100 m et 200 m.

fjt/nd/chc

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches