Nestlé recrute sur Hello Handicap

Athlétisme handisport : comprendre les classes de handicap

Résumé : T44, T20, T56... Comment définit-on les classes de handicap en compétition ? Ces catégories permettent de confronter des athlètes avec des potentiels similaires. Voici un petit mémo pour comprendre...

Par , le 

Réagissez à cet article !

Les Mondiaux d'athlétisme handisport, ce n'est pas la classe mais plutôt « les classes ». Une subtilité qui a laissé les spectateurs perplexes lors des Jeux paralympiques de Londres. En effet, en athlétisme paralympique, pour préserver l'égalité des chances, chaque type de handicap est classé dans une catégorie qui permet de confronter des athlètes avec des potentiels similaires. Comment s'y retrouver dans cette classification qui tient compte à la fois du handicap moteur, visuel ou mental ?

Une classification avant la compétition

Cette classification qui permet de structurer la compétition s'effectue avant le début des épreuves afin de s'assurer que le handicap de l'athlète correspond à sa catégorie sportive et que la compétition est équitable. Suite à la procédure d'évaluation, une classe et un statut sportif sont attribués à chacun, en fonction des limites résultant de son handicap. Cette classification a eu lieu en amont des Championnats du Monde d'athlétisme IPC, du 15 au 19 juillet.

Classes 11, 12 et 13

Athlètes avec différents niveaux de handicap visuel.

Classe 20

Athlètes déficients mentaux.

Classe 32 à 38

Athlètes paralysés cérébraux. Les déficiences affectent généralement la possibilité de contrôler les jambes, le tronc, les bras et les mains. Plus le nombre est petit, plus le handicap est important et limite l'activité. Les athlètes dans les classes 31-34 s'affrontent dans une position assise, par exemple en course en fauteuil roulant ou à l'aide d'une chaise de lancer. En revanche, les athlètes dans les classes 35-38 montrent une meilleure fonction dans les jambes et un meilleur contrôle du tronc.

Classes 40 à 46

Athlètes debout ayant perdu un membre ou ayant une malformation des membres, et autres handicaps incluant les athlètes de petite taille, par exemple l'achondroplasie.

Classes 51 à 58

Athlètes en fauteuil avec différents niveaux de blessure à la moelle épinière et perte de membre.

Sites du championnat du Monde d'Athlétisme IPC :
www.ipcathleticsworlds.org
www.lyon-2013.com

Tous les événements en direct et vidéos à la demande sur :
www.youtube/ParalympicSportTV

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr