Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Canicule : comment préserver les personnes fragiles ?

Résumé : Avec la menace de très fortes chaleurs, les services d'aide à domicile, qui interviennent notamment auprès de personnes handicapées, se mobilisent. Quelles pratiques mettre en oeuvre pour protéger les plus vulnérables ?

Par , le 

Réagissez à cet article !

Jusqu'à 36 degrés dans certaines régions dans les prochains jours. Une alerte qui rappelle la grande vague de chaleur qui avait submergé la France en 2003 et fait des milliers de morts... Alors, l'armada anti-canicule déploie sa force de frappe, en particulier à destination des personnes les plus vulnérables, notamment âgées ou handicapées. A l'instar de Age d'Or Services, premier réseau privé de services à la personne, ceux qui accompagnent ces usagers à leur domicile sont sur le front et multiplient les recommandations. Conseils du docteur gériatre Françoise Barthes-Dupressoir pour une saison estivale sans danger...

Hydratation et recherche de la fraîcheur, de vraies priorités !

En période de forte chaleur, il est conseillé de boire régulièrement : 1,5 litre d'eau par jour est un minimum pour assurer une bonne hydratation de l'organisme. Pour cela, il suffit de s'assurer que nos proches âgés, fragiles ou dépendants ont le réflexe de boire un grand verre d'eau toutes les heures. Conserver une alimentation équilibrée est également primordial, les fruits et légumes assurant un complément d'hydratation. Autre conseil-clé : il est important non seulement de limiter les sorties aux heures les plus chaudes de la journée, mais aussi de veiller à rester dans un endroit frais et aéré au minimum 2 à 3 heures par jour.

Sachez reconnaître les signes d'alerte...

Différents signes, caractéristiques du coup de chaleur, doivent vous alerter. Apprenez à en repérer les premiers symptômes : étourdissement, grande fatigue, maux de tête, nausées, vertiges, somnolence, confusion, température corporelle élevée... Face à ces symptômes, une seule réaction s'impose : prévenez le médecin traitant ou le centre 15 si ce dernier n'est pas disponible. En attendant une prise en charge médicale, il est primordial d'installer la personne dans un endroit frais et climatisé, de la faire boire si possible et de mouiller sa peau au moyen d'un linge humide.

L'entourage, acteur-clé de prévention

En cas de canicule, l'entourage (famille, amis, voisins) doit veiller à prendre quotidiennement des nouvelles des personnes âgées, isolées ou handicapées, afin de s'assurer qu'elles supportent bien ces températures élevées. En période de vacances, des intervenants extérieurs peuvent facilement prendre le relais et veiller sur elles. Par précaution, il est également conseillé aux personnes fragiles de se faire connaître des services municipaux, qui pourront alors intervenir de façon préventive pendant les vagues de fortes chaleurs.

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches