27ème Téléthon, vendredi sur France Télévisions

Résumé : France Télévisions donne le coup d'envoi vendredi du 27ème Téléthon: 30 heures de direct les 6 et 7 décembre sur France 2 et les autres chaînes du service public pour mobiliser les dons en faveur de la lutte contre les maladies rares.

Par , le 

Réagissez à cet article !

PARIS, 04 déc 2013 (AFP) -

France Télévisions donne le coup d'envoi vendredi du 27ème Téléthon: 30 heures de direct les 6 et 7 décembre sur France 2 et les autres chaînes du service public pour mobiliser les dons en faveur de la lutte contre les maladies rares.
Avec Patrick Bruel comme parrain 2013, Nagui et Sophie Davant, parmi une dizaine d'animateurs des chaînes de France Télévisions, se relaieront pour ces 30 heures de direct, avec la participation de milliers de bénévoles dans toutes les régions françaises, jusqu'en Polynésie, à l'occasion de nombreux duplex. Trois caravanes sillonneront la France, dans le Nord, le Sud et la région Est. L'an dernier, la collecte finale était en baisse de 6% par rapport à 2011, avec 88,1 millions d'euros effectivement reçus par l'Association française contre les myopathies (AFM).

Depuis le premier Téléthon, l'AFM-Téléthon a investi plus d'un milliard d'euros dans la recherche contre les maladies rares et de nouveaux essais thérapeutiques montrent que cette recherche avance, a expliqué l'Association. "Nous soutenons 34 essais contre 26 maladies différentes concernant le sang, le foie, le cerveau, le muscle et bien d'autres", a souligné mardi Laurence Tiennot-Herment, présidente de l'AFM-Téléthon.
Notamment un essai de thérapie génique vient d'être lancé à l'hôpital Bicêtre (région parisienne) chez des tout petits contre une maladie génétique, fort rare, mais dévastatrice pour le cerveau, la maladie de Sanfilippo B.
5.000 à 8.000 maladies rares différentes touchent ou toucheront 29 millions de personnes dans l'Union Européenne, selon une estimation de la Commission européenne.

Téléthon numérique

Pour la première fois, France Télévisions et l'AFM-Téléthon ont proposé dès début novembre un site internet commun www.telethon2013.fr ) avec des avant-programmes.
Pendant le Téléthon, les promesses de dons seront enregistrées par téléphone (3637) et sur le site internet. La chanson de Patrick Bruel, "L'Arc-en-ciel", enregistrée avec Bénabar, Cali et Marina, une jeune malade de
20 ans, sera téléchargeable dès le 6 décembre sur la plateforme iTunes au profit du Téléthon.
"Le Téléthon permet de rendre compte d'une mobilisation exceptionnelle partout en France et d'une fête nationale de la générosité", a souligné le PDG de France Télévisions Rémy Pflimlin.

Deux fils rouges accompagneront ces trente heures d'antenne. Le premier suivra les recherches de six scientifiques financées par l'AFM-Téléthon. Leur défi : conquérir le château de Quéribus, en pays cathare. Le second fil rouge aura lieu en Polynésie. Par le biais de jeux inspirés des coutumes tahitiennes, les téléspectateurs découvriront la culture polynésienne. Parmi les autres points forts, une "nuit du documentaire" de vendredi à samedi.

Pour répondre aux quelque 600.000 appels attendus sur les 30 heures, 58 centres de promesse sont mis en place, dont 46 en métropole, 9 en outre-mer et 3 à l'étranger. Soit 2.000 lignes téléphoniques au bout desquelles se succèdent plus de 20.000 bénévoles pour réceptionner les promesses de dons.

Réagissez à cet article !  

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr