Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Pic du Midi accessible : la tête dans les étoiles

Résumé : Qui n'a jamais rêvé de se hisser au sommet ? C'est ce que propose, depuis 2000, la station d'observation du Pic du Midi de Bigorre, dans les Hautes-Pyrénées.Un premier pas aux confins de notre univers, accessible aux personnes à mobilité réduite

Par , le 

Réagissez à cet article !

Fin juin, arrivée à La-Mongie, station de ski du Grand Tourmalet. Pour atteindre ce « vaisseau des étoiles », un téléphérique, en 15 minutes, vous propulse à travers le brouillard. Au dernier moment, la mer de nuages se délite et laisse apparaître les sommets encore enneigés. Emotion saisissante ! Le Pic du Midi de Bigorre culmine à 2 877 mètres d'altitude et offre la sensation de se perdre aux confins de l'univers. La tête tourne un peu : le mal des montagnes ou l'ivresse du dépaysement ? Il est classé Grand Site National Midi-Pyrénées au même titre que Lourdes ou le cirque de Gavarnie.

300 km de montagnes

Le spectacle promis est au rendez-vous. La situation en avant-scène, face à la chaîne des Pyrénées, font du Pic du Midi un extraordinaire belvédère touristique. Il embrasse toute les Pyrénées, de la Catalogne au Pays Basque. D'est en ouest, l'horizon s'ouvre sur plus de 300 km de montagnes. Depuis la grande terrasse de 750 m², des tables d'orientation désignent ces sommets à perte de vue. Cet espace en plein air, ainsi que le restaurant, la boutique, les toilettes et le musée sont accessibles aux personnes se déplaçant en fauteuil roulant. Le restaurant, lui, permet de savourer une cuisine gastronomique ou de restaurer d'un sandwich (mais gare aux tarifs du snack !).

Un espace musée

Construite en 1908, la coupole Baillaud est le centre de l'espace muséographique le plus haut d'Europe. Accessible par un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite, il propose la découverte de l'histoire du site, à travers expos et films, et notamment les travaux entrepris dès 1880 et les actes de bravoure des habitants de la vallée, ces « forçats du Pic » qui ont monté, à dos d'hommes ou de mulets, les matériaux nécessaires à l'édification des bâtiments.

Ouvert au public depuis 2000

Depuis 138 ans, les chercheurs étudient ici le soleil et les planètes, profitant de la pureté de l'air et d'une lumière particulière. Ouvert depuis 2000 au grand public, le Pic du Midi accueille des visiteurs désireux de contempler un panorama exceptionnel mais aussi de partager les recherches des scientifiques et d'observer, parfois, le ciel nocturne. Il est possible, selon ses envies, de rester une journée, une soirée et même, privilège réservé à un petit nombre, une nuit entière. Les espaces ouverts au public ne constituent que la partie émergée de l'iceberg car cette station dissimule cinq kilomètres de couloirs, sur six niveaux. Un véritable labyrinthe qui n'a pas permis d'engager des travaux d'accessibilité sur l'ensemble du site. Les chambres (et donc la prestation nocturne) ne peuvent être proposées aux visiteurs en fauteuil roulant.

Paré pour le décollage ?

• Journée au sommet. Pour découvrir le panorama, visiter les installations et le musée, découvrir les travaux de recherches. Tarifs : 34 € comprenant la montée et la visite du site. Tarif réduit pour les visiteurs handicapés : 30 €. Fermeture en 2013 : du 8 avril au 5 mai, le mardi 1er octobre et du 4 novembre au 8 décembre.

• Soirée dans les étoiles, selon l'actualité du ciel. Aux visites proposées dans la journée s'ajoute la possibilité d'assister au coucher du soleil puis, après le repas de composé de spécialités régionales, d'observer le ciel nocturne à l'œil nu ou avec instruments. Soirées grand public à des dates déterminées (31 dates de mars à novembre 2013). On peut monter dès le matin, retour après 23h. Tarifs : 89 et 42 € (enfants moins 12 ans) tout compris.

• Nuit sur le toit des Pyrénées (cette prestation n'est pas accessible aux personnes en fauteuil roulant). Pour 19 privilégiés : coucher et lever du soleil, observations toute la nuit notamment à travers un télescope 500 mm au coeur de la coupole Charvin et nuit dans les petites chambres réhabilitées des chercheurs qui offrent toutes une vue imprenable sur la chaîne des Pyrénées. Tarifs : 249 € en individuel, 379 € pour deux, tout compris. Disponible sur réservation tout au long de l'année.

• Précautions : vêtements chauds, voire très chauds, lunettes de soleil, crème protectrice. Le temps est très changeant. Ascension déconseillée aux personnes cardiaques, femmes enceintes et enfants de moins de 3 ans. 

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches